Présidentielle américaine – Donald Trump rejette le soutien d'un ancien leader du Ku Klux Klan

Un ancien leader de l’organisation raciste Ku Klux Klan, David Duke, a appelé les électeurs à voter pour Donald Trump à l’élection présidentielle américaine dans un message téléphonique soutenant sa propre candidature au Sénat en Louisiane, ont rapporté des médias lundi. Mais le candidat républicain à la Maison Blanche a répudié le soutien d’un tel personnage, qui l’avait déjà plongé dans l’embarras il y a plusieurs mois.
« A moins d’un arrêt immédiat de l’immigration massive, nous deviendrons minoritaires dans notre propre pays », a lancé David Duke dans un message diffusé par téléphone auprès de nombreux électeurs de Louisiane, et mis en ligne par Buzzfeed. « Il est temps de nous défendre et de voter pour Donald Trump comme président, et de voter pour moi, David Duke, au Sénat », poursuit le candidat.
A 66 ans, cet ancien responsable du KKK tente un retour en politique, profitant de l’agitation créée par la candidature de Donald Trump.
Il y a six mois, le milliardaire new-yorkais avait tardé à désavouer le soutien apporté publiquement par David Duke, prétendant initialement ne pas savoir qui il était.
Cette fois, l’équipe Trump a immédiatement rejeté l’association à David Duke, figure de l’extrême-droite raciste américaine qui fut candidat malheureux à divers postes politiques dans les années 1980 et 1990. Il siégea trois ans à l’assemblée locale de Louisiane de 1989 à 1992.
« C’est tout-à-fait inquiétant », a dit une porte-parole, Katrina Pierson, sur CNN. « L’équipe Trump ne sait rien de la campagne de David Duke, et nous avons désavoué David Duke et ne cautionnons aucune de ses activités ».
Mais Hillary Clinton entend continuer à associer Donald Trump à David Duke pour persuader les électeurs que son adversaire est un raciste patenté.
« Je voulais en parler au grand jour et montrer aux gens que David Duke soutient Donald Trump, alors qu’il est un ancien +Grand wizard+ du Ku Klux Klan », a-t-elle dit lors d’une réception privée de levée de fonds à Easthampton (New York), en utilisant l’ancien titre formel de David Duke au sein du groupe.

Partager l'article

30 août 2016 - 03h15