facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Présidentielle américaine – Débat Trump/Clinton: passes d'armes sur le machisme et les agressions sexuelles

Le deuxième débat présidentiel entre Donald Trump et Hillary Clinton dimanche soir (lundi matin HB) s’est rapidement concentré sur les propos machistes formulés par le candidat républicain et les accusations d’agressions sexuelles envers l’ex-président américain Bill Clinton, époux de la candidate démocrate. Les rivaux n’ont pas daigné se serrer la main à leur arrivée sur le plateau du débat organise à Saint-Louis (Missouri). Très rapidement, M. Trump a été prié de s’expliquer par les modérateurs et les téléspectateurs sur ses propos sexistes, révélés dans une conversation enregistrée en 2005.
Il a affirmé que ses commentaires dégradants pour les femmes étaient « des discussions de vestiaires » et ne reflétaient pas son comportement. Martelant qu’il allait rendre l’Amérique grande à nouveau, il a tenté d’orienter le débat vers la lutte contre le groupe terroriste Etat islamique.
« Il est évident pour tous ceux qui l’ont entendu que c’est tout à fait lui », a répondu en revanche Mme Clinton. « Nous l’avons vu insulter des femmes, nous l’avons vu noter les femmes, sur leur apparence, les classer de un à dix. Nous l’avons vu embarrasser des femmes ».
Le républicain a contre-attaqué l’ancienne First Lady sur le comportement sexuel de son époux, orientant le débat sur les accusations d’agressions sexuelles contre Bill Clinton.
Les échanges ont ensuite abordé les courriers privés de Mme Clinton que celle-ci a supprimés lorsqu’elle était Secrétaire d’Etat. L’intéressée a exprimé ses regrets et réitéré qu’elle n’aurait pas dû agir de la sorte.
Donald Trump a promis de nommer un procureur spécial s’il était élu président pour mener l’enquête sur Mme Clinton et mettre au clair cette affaire. « Si je gagne, je vais donner l’ordre à mon ministre de la Justice de nommer un procureur spécial pour faire la lumière sur votre situation, parce qu’il n’y a jamais eu autant de mensonges, autant de choses cachées. »
En cours de débat, Mme Clinton a reproché à son opposant de chercher à faire diversion et recommandé aux auditeurs de vérifier les faits exposés par son rival.
Après ces passes d’armes sur les dossiers sensibles, le débat a pu se concentrer sur le véritable contenu de la campagne. Abordant tout d’abord le système de santé mis en place par le président démocrate Barack Obama, baptisé Obamacare, M. Trump a souligné qu’il veillerait à le supprimer une fois élu estimant qu’il ne fonctionne pas.
Interrogés sur l’islamophobie aux USA, le candidat républicain Trump a affirmé « qu’on le veuille ou non, il y a un problème », avec l’Islam. La candidate Hillary Clinton a déclaré en revanche que son pays n’était « pas en guerre avec l’islam » et que les musulmans d’Amérique devaient se sentir écoutés et respectés.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 mars 2017 UE: la Commission lance une subvention pour faire voyager les jeunes

La Commission européenne a annoncé lundi le lancement d’une subvention devant permettre « à au moins 5.000 jeunes élèves » de se rendre dans un autre pays d’Europe, en prenant en charge le coût de leur transport. Cette initiative ponctuelle est dotée d’u lire plus

Belga

27 mars 2017 Yémen: plus de 1.500 enfants tués depuis mars 2016, selon l'Unicef

Le Yémen a enregistré une hausse de 70% du nombre de décès d’enfants l’an dernier, en en comptabilisant 1.546, indique lundi un rapport de l’UNICEF. Alors que le conflit qui ensanglante le pays le plus pauvre du Moyen-Orient entre dans sa troisième année, l’ lire plus

Belga

27 mars 2017 Des blocs de béton installés le long du parcours

Des blocs de béton et d’autres obstacles seront installés le long du parcours du Tour des Flandres afin d’éviter des attaques à la voiture-bélier, ont indiqué lundi les organisateurs de la course cycliste qui se déroulera ce week-end. Une interdiction lire plus

Belga

27 mars 2017 François Hollande veut "éviter que le populisme" ne l'emporte

Le président français François Hollande s’est donné lundi pour ultime mission avant la fin de son mandat en mai d' »éviter que le populisme, le nationalisme, l’extrémisme ne puissent l’emporter » dans le monde et particulièrement en France. « J’ai encore lire plus

Belga

27 mars 2017 Hommage entre rires et larmes pour Debbie Reynolds et Carrie Fisher

Une cérémonie en hommage à Debbie Reynolds et sa fille Carrie Fisher a rassemblé samedi sur les collines d’Hollywood (ouest des Etats-Unis) des centaines de proches, amis et fans de ces deux célèbres actrices américaines. Le comédien Dan Aykroy lire plus

Belga

27 mars 2017 Russie/Manifestation anticorruption: "une provocation" pour le Kremlin

La manifestation anticorruption organisée dimanche à Moscou par l’opposant Alexeï Navalny était « une provocation », a accusé lundi le Kremlin, au lendemain de l’arrestation de plus d’un millier de personnes dont M. Navalny. « Ce que nous avons vu hier dans de nombreux lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/