facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Présidentielle américaine – Après de nouveaux piratages, l'équipe Clinton dénonce l'axe Trump-WikiLeaks-Moscou

Le président de l’équipe de campagne d’Hillary Clinton, John Podesta, a accusé mardi Julian Assange, le créateur du site WikiLeaks, de faire le jeu de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche, accusant Moscou d’avoir piraté ses e-mails dans le même but. WikiLeaks a publié depuis vendredi des milliers de messages piratés du compte personnel de John Podesta, sur la messagerie Gmail. Sans révélation tonitruante, cette fuite massive lève toutefois un coin de voile sur les secrets de fabrication de la candidate Clinton.
Détail révélateur, selon lui, les messages ont été publiés vendredi soir, peu après l’exhumation par le Washington Post d’une vidéo-choc de Donald Trump datant de 2005 et le montrant en train de tenir des propos salaces sur les femmes.
« Ce n’est pas une coïncidence que quelques minutes après la sortie de la vidéo, ils aient décidé que ce serait leur réplique pour détourner l’attention du public des choses ignobles dites par Donald Trump dans cette vidéo », a dit John Podesta aux journalistes qui l’accompagnaient dans l’avion de la candidate, entre Miami et New York.
« Je n’ai aucun moyen de savoir si M. Assange a tenté d’aider M. Trump, ou s’il y avait une coordination. Je trouve seulement que la coïncidence est très curieuse que cela se soit produit au moment où la température approchait l’ébullition » pour Donald Trump, a poursuivi John Podesta.
Le FBI a confirmé à M. Podesta enquêter sur ce piratage dans le cadre des investigations en cours sur le piratage du parti démocrate, et relevé que les services de renseignements américains avaient officiellement accusé vendredi dernier Moscou d’être derrière le pirate en question, baptisé Guccifer 2.0.
Ce haut responsable de l’équipe d’Hillary Clinton a pointé du doigt un proche de Donald Trump, Roger Stone, comme assurant le lien entre Julian Assange et Donald Trump.
Comme le font de nombreux démocrates, il accuse Donald Trump de défendre une politique étrangère « plus proche de celle de la Russie que des Etats-Unis », en voulant pour preuve les déclarations du républicain hostiles à l’Otan, ou son indulgence face à l’annexion russe de la Crimée.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 Affaire Grégory: confrontation stérile entre Murielle Bolle et son cousin

La confrontation organisée vendredi à Dijon entre Murielle Bolle et un de ses cousins n’a pas apporté de percée dans l’enquête, « chacun des protagonistes » étant resté « sur ses positions », a indiqué le procureur général Jean-Jacques lire plus

Belga

28 juillet 2017 Un Palestinien tué par des tirs de soldats israéliensdans la bande de Gaza

Un Palestinien a été tué et sept autres blessés vendredi à Gaza lors de heurts avec des soldats israéliens près de la barrière de sécurité qui sépare hermétiquement ce territoire palestinien d’Israël, a indiqu lire plus

Belga

28 juillet 2017 Finlande: une personne tuée, plusieurs blessées par un véhicule à Helsinki

Une personne a été tuée et plusieurs autres ont été blessées vendredi à Helsinki par une voiture qui les a heurtées à un carrefour, selon la police. « Le conducteur pourrait être ivre. Selon les premières informations, quelqu lire plus

Belga

28 juillet 2017 Des animaux d'un zoo d'Alep évacués en Turquie

Une ONG internationale de défense des animaux achevait vendredi l’évacuation vers la Turquie d’une douzaine de bêtes, dont des lions, des tigres et des ours, depuis un zoo de la ville syrienne d’Alep. L’organisation « Four Paws » (Quatre Pattes), qui vient au secours aux animaux en lire plus

Belga

28 juillet 2017 Florent Minguet décroche le bronze en ju-jitsu, 20e médaille belge à Wroclaw

Florent Minguet a décroché la médaille de bronze en ju-jitsu, dans la catégorie moins de 94 kg, vendredi aux Jeux mondiaux à Wroclaw, en Pologne. C’est la 20e médaille pour le Team Belgium. Défait en demies, Minguet a émergé de son comba lire plus

Belga

28 juillet 2017 Aaron Taylor-Johnson tête d'affiche d'une nouvelle production Netflix

L’acteur britannique Aaron Taylor-Johnson, connu pour ses rôles dans « Nocturnal Animals » et « Avengers: L’Ère d’Ultron », interprétera le chevalier écossais James Douglas dans « Outlaw King », un film historique produit par Netflix, a rapporté jeudi le magazine Deadline lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/