Près d'un médecin sur deux souhaite la perception immédiate d'un honoraire aux urgences

Près d’un médecin sur deux (49%) souhaite la perception immédiate d’un honoraire aux urgences, révèle un sondage commandé par le Journal du Médecin publié vendredi. Selon les médecins interrogés, un frein financier pourrait réduire le recours abusif à ce service. « L’afflux inapproprié de patients aux urgences encombre ces services et coûte beaucoup d’argent à l’Etat », écrit le Journal du médecin. Selon un sondage qu’il a commandé, près de 50% des 1.800 médecins répondants estiment qu’il faut mieux sensibiliser les patients à cette problématique. Ce sont principalement les femmes médecins et les jeunes qui préconisent cette approche. Chez les moins de 30 ans, près de 80% des répondants sont favorables à cette mesure.
Ils sont également 50% à se montrer favorables à la perception immédiate d’un honoraire aux urgences, qui pourrait avoir un effet dissuasif.
L’introduction d’un ticket modérateur est également préconisé par un bon tiers des répondants (36,5%). Par contre, travailler à une meilleur organisation de la garde en médecine générale n’obtient pas les faveurs d’une majorité de médecins (27,8%).

Partager l'article

31 mars 2017 - 05h40