Procès Wesphael: réunions entre parquet, juge d'instruction et enquêteurs avant le procès

Me Jean-Philippe Mayence, avocat de Bernard Wesphael, a lancé un pavé dans la mare, mercredi après-midi devant la cour d’assises du Hainaut en révélant que des réunions préalables au procès avaient eu lieu entre le parquet, le juge d’instruction et les enquêteurs et que cela n’avait pas été acté dans un procès-verbal. Le magistrat instructeur a confirmé cette information. Christine Pottiez a répondu que ces réunions avaient pour but de « convenir des aspects pratiques en vue du procès devant la cour d’assises du Hainaut à Mons, et notamment la rédaction d’un power point ». Elle ajoute que le procureur général lui a donné des directives pour l’informer de l’organisation de la cour d’assises du Hainaut.

Me Mayence regrette qu’aucun procès-verbal n’ait été dressé lors de ces réunions « auxquelles la défense n’a pas été invitée ». Il a demandé à la cour d’acter cette information. La défense de Bernard Wesphael n’a pas fini de critiquer l’enquête.

Partager l'article

21 septembre 2016 - 16h40