Procès pour plagiat de "Stairway to Heaven": Jimmy Page se défend

La star du légendaire groupe de rock Led Zeppelin, Jimmy Page, a affirmé mercredi à la barre avoir entendu pour la première fois la chanson qu’il est accusé d’avoir plagiée dans « Stairway to Heaven » il y a quelques années seulement. Spirit, un groupe psychédélique de Los Angeles qui a reçu un succès d’estime mais jamais une renommée internationale comparable à celle de « Led Zep' », assure que la mythique mélodie de guitare mélancolique ouvrant la chanson est en fait tirée d’un de ses morceaux, « Taurus », sorti en 1968, soit trois ans avant « Stairway to Heaven ».
Jimmy Page, 72 ans, catogan et costume noir ajusté, a déclaré posséder trois albums de Spirit dans sa collection de quelque 100.000 vinyles et CDs.
Mais au deuxième jour de son procès à Los Angeles, le guitariste a affirmé devant la justice ne s’être rendu compte qu’il avait « Taurus » que lorsqu’il l’a cherchée, après que son beau-fils lui a montré une vidéo sur internet comparant les deux chansons.
« Je savais que je ne l’avais jamais entendue avant », a déclaré Page, ajoutant que le concept de comparer les deux chansons lui était « totalement étranger ».
Le guitariste de Spirit Randy Wolfe – Randy California de son nom de scène -, n’a jamais engagé de poursuites avant sa mort en 1997, mais une plainte a été déposée par Michael Skidmore, qui gère son patrimoine.

Partager l'article

16 juin 2016 - 07h10