Procès Pistorius – Pistorius "doit payer pour son crime", selon le père de la victime

Oscar Pistorius « doit payer pour son crime », a déclaré mardi le père de Reeva Steenkamp, abattue de quatre balles par son petit ami en février 2013, qui a également dit sa conviction que le crime avait eu lieu à la suite d’une dispute. « Il doit payer pour son crime, ça a été très difficile pour moi de pardonner », a déclaré Barry Steenkamp qui témoignait pour la première fois dans ce procès, lors de l’audience de fixation de la peine, au tribunal de Pretoria. « Je pense personnellement qu’il y a eu une dispute », a déclaré d’une voix brisée Barry Steenkamp, appelé à la barre par le procureur.

Si Oscar Pistorius a été reconnu coupable de meurtre, la question de la préméditation et d’une dispute éventuelle n’a cependant jamais été établie au cours du procès. Depuis le début de ce procès, en mars 2014, Barry Steenkamp, 73 ans, n’avait encore jamais témoigné en raison de son état de santé fragile. Souvent en sanglots pendant son témoignage, M. Steenkamp a indiqué qu’il parlerait « sûrement à Oscar, en privé, une fois le moment venu ». Dans la nuit du 13 au 14 février 2013, Oscar Pistorius a tué chez lui à Pretoria sa petite amie le mannequin Reeva Steenkamp, qui était enfermée dans les toilettes. Il a toujours affirmé l’avoir prise pour un cambrioleur.

Reconnu coupable en appel de meurtre, il encourt au moins 15 ans de prison. Dans le droit sud-africain, l’accusé est d’abord condamné et ensuite seulement fixé sur sa peine, au terme d’une audience où les deux parties avancent leurs arguments. L’audience est programmée pour durer jusqu’à vendredi.

Partager l'article

14 juin 2016 - 11h40