facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Procès Bernard Wesphael – La juge d'instruction motive son mandat d'arrêt

Christine Pottiez, juge d’instruction à Bruges, a motivé mardi devant la cour d’assises du Hainaut le mandat d’arrêt qu’elle avait délivré le 1er novembre 2013 à l’encontre de Bernard Wesphael, qui avait été inculpé d’assassinat. L’accusé, quant à lui, nie avoir déclaré qu’il avait reconnu la voix de l’amant de Véronique Pirotton mais qu’il avait déduit que c’était lui. « La traduction de mes interrogatoires est lamentable », a déclaré Bernard Wesphael. Le 1er novembre 2013, à 14h00, Bernard Wesphael était placé sous mandat d’arrêt pour l’assassinat de Véronique Pirotton. Critiquée par la défense d’avoir pris cette décision, Christine Pottiez a motivé celle-ci devant la cour d’assises, mardi. « Il y avait suffisamment d’indices pour l’inculper d’avoir tué sa femme. Les relations entre les parties étaient tendues et la victime s’était rendue seule à Ostende pour se reposer. Mais il l’a rejointe à l’improviste. Le séjour se déroulait bien jusqu’au coup de fil passé par l’amant de la victime. »

Selon la magistrate, des éléments objectifs appuient sa décision: les blessures constatées par le médecin légiste qui ne correspondaient pas aux déclarations de Bernard Wesphael, jugées peu crédibles, le sac en plastique dans lequel aucune trace de condensation et de salive n’a été trouvée, et le désordre qui régnait dans la chambre laissait penser à une dispute.

Dans sa déclaration, Bernard Wesphael a dit qu’il avait reconnu la voix d’Oswald D., l’amant de son épouse. « J’ai supposé que c’était lui car j’avais déjà lu « ton grand méchant loup » dans la lettre parfumée », dit-il. La magistrate est formelle: « Il m’a dit qu’il avait reconnu la voix de Oswald ». Des propos qui ont faché l’accusé, lequel a déclaré que la traduction de ses interrogatoires était « lamentable » et « truffée d’approximations ». L’audience reprendra à 14h00.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 Tricherie antipollution: l'équipementier Bosch serait lié au cartel du diesel

L’équipementier Bosch serait impliqué dans la vaste entente supposée entre cinq constructeurs automobiles allemands sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel, qui pourrait leur coûter plusieurs milliards d’euros, rapportent vendredi plusie lire plus

Belga

28 juillet 2017 Collin veut "une agriculture moins dépendante des marchés" et salue l'arrivée de Borsus

Le ministre wallon de l’agriculture, René Collin, a plaidé, vendredi, à l’occasion de l’inauguration du Village de l’Agriculture, installé au cœur de la 83e Foire de Libramont, pour une « agriculture wallonne plus forte et moins dépendante des marchés i lire plus

Belga

28 juillet 2017 Deliveroo accepte de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle

Deliveroo a accepté de régulariser la situation des travailleurs du service à la clientèle, dont la majorité a été licenciée en raison de la délocalisation progressive de ce call-center à Madagascar, a indiqué vendredi Mart lire plus

Belga

28 juillet 2017 Le Maroc instaure une subvention pour attirer les tournages de films étrangers

Le gouvernement marocain a annoncé avoir adopté un projet de décret instituant une subvention pour les productions cinématographiques étrangères tournées au Maroc, avec comme objectif de tripler leur nombre. Cette mesure fiscale adoptée jeudi p lire plus

Belga

28 juillet 2017 Les objets trouvés des chemins de fer suisse, véritable caverne d'Ali Baba

Chaise roulante, prothèses, dentiers, oeil de verre, robe de mariée ou encore kit de fakir: les objets trouvés par l’entreprise ferroviaire suisse CFF ne manquent pas d’originalité. En 2016, l’ex-régie fédérale a récolté plus de 127’000 lire plus

Belga

28 juillet 2017 "England Lost": Mick Jagger dévoile une nouvelle chanson teintée de Brexit blues

Mick Jagger, le chanteur des Rolling Stones, a dévoilé un nouveau morceau enregistré en solo, teinté d’inquiétude et d’incertitude sur le Brexit. A 74 ans, le musicien britannique s’aventure sur le terrain miné de la politique de son pays avec une chanson au lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/