facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Procès Bernard Wesphael – Bernard Wesphael avait des lésions superficielles sur les mains et les bras

Le docteur Geert Van Parys, médecin légiste désigné par le juge d’instruction, a fait un examen clinique et des prélèvements sur les mains et les bras de Bernard Wesphael, le 1er novembre 2013 à 3h45. Le médecin a constaté que le parlementaire wallon avait des ecchymoses sur les mains, le pouce de la main droite et des érosions sur la peau, sous son bracelet de montre. Les policiers, arrivés les premiers dans la chambre 602, avaient remarqué la présence d’une goutte de sang sur le poignet gauche du mari de la victime. L’avocat des parties civiles, Me Philippe Moureau, a demandé au médecin combien de temps il fallait pour que les blessures constatée sur les mains et les bras de l’accusé ne saignent plus. « Il s’agissait de lésions mineures et superficielles, la coagulation aurait dû être spontanée », a répondu le médecin.
La présence de cette goutte de sang sur le côté supérieur du poignet gauche de Bernard Wesphael, constatées par deux policiers, pose question car il prétend qu’il a découvert le corps sans vie de sa femme peu avant 23h, après s’être endormi entre trente minutes et une heure. Si la dispute avait eu lieu avant cette sieste, le sang aurait dû sécher.
Le médecin a également été impressionné par le calme de Bernard Wesphael qui s’est montré très collaborant lors de l’examen médical. Bernard Wesphael venait de prendre un calmant, administré par un autre médecin. « Je lui ai demandé de retirer sa montre et j’ai constaté des érosions sur la peau. Il m’a dit qu’il expliquerait cela plus tard ».
Bernard Wesphael ne s’est pas opposé au prélèvement d’urine et de sang et il a accepté qu’on lui coupe les ongles, bien qu’il en ignorait la raison.
Le 1er novembre 2013, Bernard Wesphael était placé sous mandat d’arrêt pour « assassinat ». Or, le lendemain, le docteur Fiore confirme que l’hypothèse d’une intoxication alcoolo-médicamenteuse n’était pas écartée car l’autopsie n’avait pas encore été réalisée. Me Mayence, avocat de la défense, se demande sur base de quelle motivation le mandat d’arrêt a été délivré.
Avant de suspendre les débats, les experts en médecine légale se sont encore livré une bataille sans merci et chacun est resté sur ses positions. Du bout des lèvres, le toxicologue Jan Cordonnier n’a finalement pas nié qu’il existait un risque létal dans la combinaison alcool-benzodiazepine. Quant au docteur Jean-Pol Beauthier, il se souvient d’avoir vécu une situation identique avec un toxicomane qui présentait les mêmes symptômes que Véronique Pirotton à la base de la langue, le jeune homme avait été victime de convulsions. Une autre hypothèse qui n’est pas partagée par les experts.
L’audience reprendra lundi avec la poursuite des auditions des policiers et du juge d’instruction.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 Elections le 2 mars en Irlande du Nord, après l'éclatement de la coalition au pouvoir

Des élections auront lieu en Irlande du Nord le 2 mars, après l’effondrement de la coalition au pouvoir, a annoncé lundi le ministre britannique en charge de la province semi-autonome, James Brokenshire. Le Sinn Fein (nationaliste) a en effet refusé de nommer un nouveau v lire plus

Belga

16 janvier 2017 Rolls-Royce va débourser 671 millions de livres pour solder une affaire de corruption

Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé lundi qu’il allait verser 671 millions de livres (763 millions d’euros) aux autorités judiciaires britanniques, américaines et brésiliennes afin de solder une affaire de corruption à l’étranger. Ces accords, qui lire plus

Belga

16 janvier 2017 Le Hamas qualifie la conférence de Paris "d'absurde"

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a rejeté lundi la conférence organisée la veille par la France pour tenter de relancer l’effort de paix moribond avec Israël, qualifiant l’approche « d’absurde ». « La conférence de Paris reproduit l’absurde approche de la n lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ronnie Leten quitte Atlas Copco: "Huit année de ce job ont exigé beaucoup d'efforts"

Ronnie Leten, le CEO belge du géant industriel suédois Atlas Copco, a décidé de quitter ses fonctions après 32 ans au sein de la société, dont huit en tant qu’administrateur délégué. « Si vous exercez ce genre de job huit ans et qu lire plus

Belga

16 janvier 2017 Nafi Thiam parmi les 30 personnalités de moins de 30 ans du magazine Forbes

Nafissatou Thiam fait partie des 30 personnalités européennes de moins de 30 ans, liste établie par le magazine économique américain Forbes. Thiam, 22 ans, est devenue championne olympique de l’heptathlon l’été dernier aux Jeux de Rio, où elle lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ermitage autrichien cherche ermite pas trop farouche

Pas d’eau courante, pas d’électricité, mais une vue imprenable sur les Alpes et de nombreuses visites: une commune autrichienne s’est mise en chasse d’un nouvel occupant pour son ermitage, l’un des derniers en Europe centrale. « Depuis sa création il y a plus de 350 ans, l’ermita lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/