facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Prince serait mort plusieurs heures avant qu'on ne retrouve son corps (média)

Le chanteur Prince, disparu il y a un mois à l’âge de 57 ans, serait décédé au moins six heures avant qu’on ne retrouve son corps et avait reçu un traitement par intraveineuse la veille de sa mort, a rapporté le Minneapolis Star Tribune. Les résultats de l’autopsie n’ont pas encore été publiés mais le quotidien de la ville natale du musicien citait samedi des sources proches de l’enquête. Selon ces dernières, le chanteur était devenu de plus en plus instable, malgré une apparence calme, après une overdose de médicaments opiacés le 15 avril. Lorsque qu’il a été retrouvé sans vie le 21 avril dans un ascenseur de son domaine de Paisley Park, il était probablement décédé depuis au moins six heures a expliqué un membre des services de secours aux forces de l’ordre et aux employés présents sur place, avance le journal.
Les autorités ont affirmé que la star était seule au moment de son décès et ont exclu la thèse du suicide ou de l’homicide.

La veille de son décès, le chanteur avait reçu un traitement par intraveineuse dans un hôpital local, rapporte encore le journal. Ce même jour, l’état du chanteur avait conduit l’un de ses employés à passer un appel à New York pour demander les conseils d’une personne ayant récemment travaillé avec Prince. Enfin, parmi les nouveaux éléments rapportés par le journal, on apprend que le chanteur suivait un traitement de sevrage prescrit par un médecin du Minnesota, entamé lors des semaines précédant son décès.

Ce médecin a contacté la résidence de Paisley Park dans la soirée précédant le décès de Prince, mais le journal n’est pas en mesure de déterminer si cet appel est intervenu avant ou après que le chanteur a reçu son traitement par intraveineuse ce jour-là. Un docteur californien, Howard Kornfeld, a lui confirmé début mai avoir été contacté le 20 avril par des représentants de l’artiste. Dans l’impossibilité de se rendre à Minneapolis le 21, il avait dépêché sur place son fils, Andrew Kornfeld, qui est toutefois arrivé trop tard pour venir en aide au chanteur.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 août 2017 Laurette Onkelinx n'aime pas ce que le décret Inscriptions est devenu

La cheffe de groupe PS à la Chambre, Laurette Onkelinx, a ouvert la porte lundi à une révision du décret « inscriptions » de la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Je n’aime pas ce que le décret est devenu. A Bruxelles, il enferme les jeunes dans leur quart lire plus

Belga

21 août 2017 Une action "théâtrale" contre le service minimum des trains aura lieu mercredi à Bruxelles

La régionale bruxelloise de la CGSP Cheminots et plusieurs associations mèneront une action « ludique et théâtrale » mercredi matin au départ de la gare de Bruxelles-Midi pour protester contre l’instauration d’un service minimum dans les chemins de fer en cas de gr lire plus

Belga

21 août 2017 Une jeune actrice belge obtient le Sylvia Kristel Award 2017

Le Sylvia Kristel Award sera remis cette année à l’actrice belge Romy Louise Lauwers. Elle joue le rôle de Panda dans le film « Het leven is Vurrukkulluk », qui est en cours de création. Le prix sera décerné le 16 septembre prochain pour la quatrième foi lire plus

Belga

21 août 2017 La partition d'"Eleanor Rigby" des Beatles en vente

La partition manuscrite originale du tube des Beatles « Eleanor Rigby » va être vendue aux enchères le 11 septembre à Warrington (nord-ouest de l’Angleterre), a indiqué lundi la maison d’enchères Omega Auctions. A l’origine, la chanson dont les paroles ont ét lire plus

Belga

21 août 2017 Jusqu'à 29 degrés mercredi

Ce lundi après-midi, l’IRM prévoit un temps très nuageux dans la moitié sud-ouest du pays avec par endroits encore quelques faibles bruines. Dans le nord-est du pays, des éclaircies apparaîtront. Les maxima varieront entre 16 degrés en Ardenne et 21 ou lire plus

Belga

21 août 2017 Des signes de radicalisation chez des enfants de maternelle en Flandre

Une école de Renaix, en Flandre orientale, s’est inquiétée de signes de « radicalisation » islamiste observés par des enseignants chez des enfants de classes maternelles, ressort-il d’un rapport interne à l’école relayé par Het Laatste Nieuws lundi. Il lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/