facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Pressé par des extrémistes hindous, Bollywood bannit les acteurs pakistanais

La Guilde indienne des producteurs de cinéma s’est engagée à ne plus faire travailler d’acteurs pakistanais comme le réclamaient des extrémistes hindous, dans un contexte de fortes tensions entre l’Inde et le Pakistan. En contre-partie d’un accord passé samedi entre des nationalistes hindous et un représentant de la guilde, un film de Bollywood dans lequel figure un comédien pakistanais pourra toutefois sortir comme prévu le week-end prochain.
Un parti nationaliste hindou avait menacé d’attaquer les cinémas qui diffuseraient ce film d’un réalisateur indien de premier plan, Karan Johar, « Ae Dil Hai Mushkil », dans lequel figure le Pakistanais Fawad Khan, un acteur en général apprécié par les femmes.
Aux termes de l’accord trouvé entre les parties, la Guilde indienne des producteurs de cinéma et de télévision s’est engagée à s’abstenir dorénavant de faire appel à des acteurs pakistanais.
« Dans l’intérêt général, compte-tenu du sentiment des habitants et des soldats du pays tout entier, nous ne travaillerons plus à l’avenir avec des acteurs pakistanais », a déclaré à la presse le président de la guilde Mukesh Bhatt.
Karan Johar a également accepté de verser 50 millions de roupies (685.000 euros) à l’armée indienne comme « pénitence ».
Raj Thackeray, leader du parti d’extrême droite Maharashtra Navnirman Sena, a expliqué qu’en conséquence les appels à la violence visant le film de M. Johar avaient été suspendus.
L’accord a été conclu lors d’une rencontre entre MM. Johar et Thackeray et des représentants de la guilde, sous l’égide du premier ministre de l’Etat de Maharashtra Devendra Fadnavis.
Bombay, la capitale de cet Etat, abrite l’industrie de Bollywood.
Les tensions entre les deux Etats rivaux sont montées d’un cran depuis une attaque meurtrière lancée le mois dernier contre une base militaire indienne, dont la responsabilité est attribuée par l’Inde à des extrémistes pakistanais.
Ces tensions se sont élargies au monde du spectacle.
Le Pakistan a suspendu toute diffusion de films indiens, les nationalistes hindous en Inde brandissent des menaces de violences contre les cinémas montrant des films avec des acteurs pakistanais à leur générique.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Nouvelle dénonciation anonyme à l'ISPPC

Un nouveau courrier anonyme est récemment parvenu à l’administrateur général de l’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi (ISPPC), Laurent Lévêque. Il y dénonce des détournements de fonds alloués par l’INAMI au sein d lire plus

Belga

26 mai 2017 Siegfried Bracke demande une enquête sur de nouvelles irrégularités à la Chambre

Pour la seconde fois en un mois, le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) s’adresse au parquet de Bruxelles pour des suspicions d’irrégularité depuis des années dans ses services. « Je ne vais rien couvrir », affirme-t-il vendredi dans Het Laatste Nieuws et De Mor lire plus

Belga

26 mai 2017 Temps chaud et ensoleillé ce vendredi, prémices des 30° annoncés ce week-end

Vendredi, le temps sera ensoleillé et chaud sur l’ensemble du pays, selon les prévisions de l’Institut royal météorologique. Les maxima se situeront autour de 25° à la mer, entre 21° et 25° en Ardenne et autour de 26° ou 27° ailleurs. Le vent de lire plus

Belga

26 mai 2017 Le Brussels Jazz Weekend fera vibrer la capitale pendant trois jours

La première édition du Brussels Jazz Weekend, qui remplace le Brussels Jazz Marathon, aura lieu ces vendredi, samedi et dimanche dans le centre-ville de Bruxelles et à Ixelles. Lors de ce festival de jazz, blues, funk et musiques du monde, les spectateurs pourront assister lire plus

Belga

26 mai 2017 Les arts forains animent la capitale wallonne ce week-end pour Namur en mai

La 22e édition du festival des arts forains « Namur en mai » débute ce vendredi et animera les rues de la capitale wallonne jusque dimanche. Les Namurois pourront assister à plus d’une soixantaine de spectacles différents, dont plus de la moitié est accessible gratui lire plus

Belga

26 mai 2017 Le doyen des 20 km de Bruxelles est à 89 ans André Jassogne

Environ 40.000 coureurs participeront dimanche aux 20 km de Bruxelles. Sur les 51 inscrits qui ont couru les 38 éditions, le doyen est André Jassogne (89 ans), qui est né le 7 février 1928. S’il termine cette course, il envisage de ne pas revivre l’événement lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/