Sur BX1 TV Maintenant : "Renaissance : Le doublage des feuilles"

Présidentielle française – Fillon et Mélenchon, le second tour en ligne de mire

A deux semaines d’une présidentielle française très incertaine, le héraut de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon et le candidat de droite François Fillon, qui talonnent les deux favoris, ont sonné dimanche la mobilisation générale dans l’espoir de s’inviter au second tour. Les deux candidats ont organisé dimanche de grands meetings pour galvaniser leurs troupes.
Fort de sa percée (19%), le candidat de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a salué dimanche un « enthousiasme nouveau » autour de sa campagne, devant une foule enthousiaste de plusieurs dizaines de milliers de personnes, lors d’un meeting en plein air à Marseille (sud-est).
« La France, paraît-il, était vouée à n’avoir à choisir qu’entre deux extrêmes », a-t-il lancé: « l’extrême droite condamnant notre grand peuple multicolore à se haïr entre lui-même », et « l’extrême marché qui transforme la souffrance, la misère, l’abandon en or et en argent ». Or aujourd’hui « la victoire est à la portée de nos efforts! « , a-t-il proclamé.
L’orateur enflammé de 65 ans entend désormais concentrer sa campagne sur les abstentionnistes, estimés à un tiers environ du corps électoral, et sur les électeurs hésitants.
Le candidat socialiste Benoît Hamon (9%) a fait savoir samedi sur le plateau de « On n’est pas couché » sur France 2 qu’il appellerait à voter Mélenchon en cas de défaite au premier tour.
François Fillon (19%) rêve aussi de se qualifier au deuxième tour. Si Emmanuel Macron est élu, « la France sera la grande perdante, encore cinq ans de demi-mesures, encore cinq ans d’occasions manquées », a fait valoir M. Fillon qui accuse son rival d’être un clone du président socialiste François Hollande.
« L’alternance, c’est nous! « , a martelé l’ancien Premier ministre, confiant qu’il sentait monter une « force » en sa faveur, qui va « stupéfier les prétendus faiseurs d’opinion » prédisant son élimination dès le premier tour.

Partager l'article

09 avril 2017 - 07h00