facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Présidentielle au Gabon: Bongo en rouleau compresseur face à ses adversaires

La campagne présidentielle au Gabon a officiellement commencé samedi à deux semaines du scrutin, avec une démonstration de force du président sortant Ali Bongo Ondimba face à des opposants aux moyens bien plus limités, un déséquilibre qui inquiète les pays étrangers. Alors que ses 13 opposants peinent à trouver des espaces d’expression, Ali Bongo Ondimba a tenu un meeting géant dans un stade près de Libreville pour lancer sa campagne.
Il y a accusé ses adversaires d’avoir « tué à petit feu » son père et prédécesseur, au pouvoir pendant 41 ans jusqu’à sa mort en 2009.
« Ils ont tué Omar Bongo à petit feu en sabotant son action par des mensonges à répétition », a-t-il insisté devant des dizaines de milliers de sympathisants -60.000 selon la police- debout sur la pelouse du stade de l’Amitié pendant des heures.
« ABO », 57 ans, se revendique le candidat du « changement » face à ses principaux rivaux, des septuagénaires qui ont été des proches de son père.
De leurs côté, ces derniers affirment qu’il est un enfant du Nigeria adopté par Omar Bongo et qu’il ne peut être de ce fait président de la République gabonaise. Ils ont été déboutés de tous leurs recours.
« Ali, changeons ensemble »: d’innombrables affiches avec la photo du président ont aussi été accrochées dans la nuit à intervalles très réguliers sur le front de mer à Libreville, alors que le matériel électoral de ses adversaires était quasi-invisible.
Les ambassades de France et des Etats-Unis, la délégation de l’Union européenne et le représentant des Nations unies ont demandé aux autorités gabonaises d' »assurer la liberté d’expression, d’association et de réunion, ainsi qu’un accès équitable aux médias publics » lors de cette élection, dans un communiqué conjoint de vendredi, également signé par les ambassades d’Allemagne, d’Espagne et d’Italie.
D’ici l’élection à un tour du 27 août, 628.124 Gabonais sont invités à venir retirer leur carte électorale dans ce petit état francophone d’Afrique centrale producteur de pétrole.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 juillet 2017 Bruxelles adresse une mise en demeure à Varsovie au sujet d'une réforme judiciaire

La Commission européenne a engagé samedi une procédure d’infraction contre la Pologne en lui adressant une mise en demeure, après la publication d’une nouvelle loi qui, selon Bruxelles, sape l’indépendance des tribunaux ordinaires polonais. « La Commission europ lire plus

Belga

29 juillet 2017 Challenger de Tampere: un 24e titre pour Sander Gille et Joran Vliegen

Sander Gille et Joran Vliegen ont remporté samedi la finale du double au tournoi de tennis Challenger de Tampere, en Finlande, épreuve sur terre battue dotée de 64.000 dollars, ajoutant un 5e titre en Challenger et un 24e titre ITF à leur palmarès. Têtes de s lire plus

Belga

29 juillet 2017 Temps pluvieux pour le week-end et la semaine avec des températures douces

Samedi, le ciel sera très nuageux sur la partie nord-ouest du pays avec parfois un peu de pluie ou une averse tandis que le temps sera généralement sec sur le reste du territoire avec des éclaircies, selon les prévisions de l’Institut Royal Météorolog lire plus

Belga

29 juillet 2017 Rallye de Finlande: Latvala (Toyota) en tête à la mi-journée

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota) était en tête du rallye de Finlande, 9e manche du Championnat du monde (WRC), à la mi-journée samedi, après une première boucle de quatre spéciales (ES14-ES17) qu’il a toutes remportées. Thierry Neuville lire plus

Belga

29 juillet 2017 Turquie: sept collaborateurs du journal Cumhuriyet sortent de prison

Sept collaborateurs du quotidien turc d’opposition Cumhuriyet sont sortis de prison samedi matin après avoir passé plus de huit mois derrière les barreaux et ont souhaité que leurs quatre collègues toujours détenus soient prochainement libérés. lire plus

Belga

29 juillet 2017 L'Iran dit poursuivre son programme balistique, condamne les nouvelles sanctions

L’Iran va poursuivre « avec toutes ses forces » son programme balistique et condamne les nouvelles sanctions américaines, a déclaré samedi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. « Nous allons continuer avec toutes nos forces notre programme balis lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/