facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Présidentielle au Gabon: Bongo en rouleau compresseur face à ses adversaires

La campagne présidentielle au Gabon a officiellement commencé samedi à deux semaines du scrutin, avec une démonstration de force du président sortant Ali Bongo Ondimba face à des opposants aux moyens bien plus limités, un déséquilibre qui inquiète les pays étrangers. Alors que ses 13 opposants peinent à trouver des espaces d’expression, Ali Bongo Ondimba a tenu un meeting géant dans un stade près de Libreville pour lancer sa campagne.
Il y a accusé ses adversaires d’avoir « tué à petit feu » son père et prédécesseur, au pouvoir pendant 41 ans jusqu’à sa mort en 2009.
« Ils ont tué Omar Bongo à petit feu en sabotant son action par des mensonges à répétition », a-t-il insisté devant des dizaines de milliers de sympathisants -60.000 selon la police- debout sur la pelouse du stade de l’Amitié pendant des heures.
« ABO », 57 ans, se revendique le candidat du « changement » face à ses principaux rivaux, des septuagénaires qui ont été des proches de son père.
De leurs côté, ces derniers affirment qu’il est un enfant du Nigeria adopté par Omar Bongo et qu’il ne peut être de ce fait président de la République gabonaise. Ils ont été déboutés de tous leurs recours.
« Ali, changeons ensemble »: d’innombrables affiches avec la photo du président ont aussi été accrochées dans la nuit à intervalles très réguliers sur le front de mer à Libreville, alors que le matériel électoral de ses adversaires était quasi-invisible.
Les ambassades de France et des Etats-Unis, la délégation de l’Union européenne et le représentant des Nations unies ont demandé aux autorités gabonaises d' »assurer la liberté d’expression, d’association et de réunion, ainsi qu’un accès équitable aux médias publics » lors de cette élection, dans un communiqué conjoint de vendredi, également signé par les ambassades d’Allemagne, d’Espagne et d’Italie.
D’ici l’élection à un tour du 27 août, 628.124 Gabonais sont invités à venir retirer leur carte électorale dans ce petit état francophone d’Afrique centrale producteur de pétrole.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 Le Royaume-Uni quittera le marché unique

Le Royaume-Uni quittera le marché unique et conclura un nouvel accord de libre-échange avec l’Union européenne, a annoncé mardi midi la Première ministre britannique Theresa May dans son premier discours public sur les plans britanniques pour la sortie du pays de l lire plus

Belga

17 janvier 2017 L'ONG Médecins du Monde inquiète du sort des migrants en Belgique durant la vague de froid

L’ONG médicale Médecins du Monde a appelé mardi les autorités, les citoyens et les organisations humanitaires à la solidarité envers les migrants, alors que les températures sont en forte baisse en Belgique. L’organisation estime que pas moins de 200 lire plus

Belga

17 janvier 2017 Plus de 80 dauphins s'échouent en Floride

Plus de 80 fausses orques, une espèce qui fait partie de la famille des dauphins, ont trouvé la mort après s’être échouées dans des mangroves en Floride (Etats-Unis), a annoncé mardi le parc national des Everglades. Des photos circulant sur les r lire plus

Belga

17 janvier 2017 Open d'Australie – Ivo Karlovic s'impose après 5 heures et 75 aces contre Zeballos

Il a fallu 5 heures et 14 minutes au Croate Ivo Karlovic, vingtième joueur mondial, pour venir à bout de l’Argentin Horacio Zeballos (ATP 69) lors du premier tour de l’Open d’Australie, mardi, à Melbourne. Le géant croate (2m11) s’est imposé 6-7 (6/8), 3-6, 7-5, 6- lire plus

Belga

17 janvier 2017 Pierre Lescure reste président du festival de Cannes jusqu'en 2020

Président du Festival de Cannes depuis qu’il a succédé à Gilles Jacob en juillet 2014, Pierre Lescure conserve son poste pour les trois prochaines éditions et quittera ses fonctions, au plus tôt, à l’issue du 73ème Festival de Cannes, en 2020, r lire plus

Belga

17 janvier 2017 Une cure de Mozart pour des vaches bretonnes

Une fois par semaine, une quarantaine de vaches d’une exploitation laitière de Combourg (Ille-et-Vilaine) bénéficient d’un concert privé très particulier. Bottes de caoutchouc aux pieds, la musicienne Marie-Lise Peyrache leur joue au violon les oeuvres de Mozart. S lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/