facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Présidentielle américaine – Trump se déplace en Louisiane, ravagée par des inondations

Le candidat républicain à la présidentielle Donald Trump s’est rendu vendredi en Louisiane, Etat du sud des Etats-Unis ravagé par des inondations qui ont fait au moins 13 morts ces derniers jours. Durant la journée, M. Trump et son colistier Mike Pence doivent rendre visite aux secouristes et aux habitants de certaines zones sinistrées et ils doivent rencontrer des responsables républicains locaux, selon plusieurs médias. Ce déplacement intervient après plusieurs jours de critiques en Louisiane à l’encontre du président Barack Obama, qui ne s’est pas rendu au chevet des victimes de ces inondations dues à de fortes pluies. Celles-ci ont touché 40.000 maisons et pour l’heure 86.000 personnes ont demandé des aides fédérales, un chiffre qui devrait encore augmenter.

A leur arrivée, les candidats républicains ont rencontré des bénévoles dans une église près de Baton Rouge, la capitale de l’Etat. Le bureau du gouverneur de Louisiane, le démocrate John Bel Edwards, a indiqué ne pas avoir été officiellement informé de cette visite, mais a fait savoir qu’il était le bienvenu « à condition que ce ne soit pas seulement pour poser pour les photos ». « Au lieu de cela, nous espérons qu’il envisagera de rendre service en tant que bénévole ou de faire un don important au Fonds d’aide pour la Louisiane afin d’aider les victimes de cette tempête », a indiqué le bureau du gouverneur.

Le président Obama est en vacances dans l’île huppée de Martha’s Vineyard, près de Boston et il a joué au golf mercredi, mais il est mis au courant chaque jour de l’évolution de la situation en Louisiane. « Obama devrait reconnaître qu’être un leader implique du symbolisme autant que de la substance. En ces temps difficiles, les gens ont besoin de voir leur président de près », a estimé vendredi le journal de Baton Rouge « The Advocate » dans un éditorial.

Le journal a noté la réponse rapide de M. Obama quand l’Etat a demandé de reconnaître l’état de catastrophe naturelle dans plusieurs zones au sud. Ainsi, 22 paroisses (l’équivalent en Louisiane des comtés) sur les 64 de l’Etat ont été déclarées sinistrées, ce qui permet aux autorités locales de faire appel à des fonds fédéraux. Et le président a aussi envoyé sur place son ministre de la Sécurité intérieure Jeh Johnson. En outre, le gouverneur Edwards a souligné qu’une visite du président Obama nécessiterait d’importants moyens de sécurité, et donc de réquisitionner de nombreux policiers qui sont actuellement en train d’aider les populations. « Franchement je n’ai pas très envie de gérer cela actuellement », a encore avoué M. Edwards. « Le président est le bienvenu s’il veut venir nous rendre visite, mais ce serait tout aussi bien s’il nous laissait une ou deux semaines supplémentaires ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 janvier 2017 Les institutions de soins privées bruxelloises réunies au sein de GIBBIS

La Fédération des hôpitaux privés de Belgique (FHPB) et la Coordination bruxelloise d’institutions sociales et de santé (CBI) ont acté mercredi leur fusion sous leur nouveau nom: GIBBIS (Gezondheidinstellingen Brussel Bruxelles Institutions de Santé). lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le fils du Grand-Duc de Luxembourg, le prince Louis, divorce

Le prince Louis et la princesse Tessy de Luxembourg ont décidé de divorcer, annonce mercredi le palais grand-ducal de Luxembourg dans un communiqué. Le prince Louis est le troisième fils du Grand-Duc Henri et de la Grande-Duchesse Maria Teresa. « Dans ces circonstances dou lire plus

Belga

18 janvier 2017 Publifin – Le holding porte plainte pour calomnie contre Gemenne

Le holding financier public liégeois Publifin, au cœur d’un scandale pour la manière dont certains élus locaux y ont été rémunérés dans des organes consultatifs, a confirmé mercredi qu’il portait plainte pour calomnie contre Fran lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le président mauritanien en route pour Banjul "pour une solution de la crise en Gambie"

Le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, était en route mercredi pour Banjul, selon une source officielle mauritanienne, pour tenter d’obtenir « une solution de la crise en Gambie » où le président sortant Yahya Jammeh conteste sa défaite électorale et lire plus

Belga

18 janvier 2017 WikiLeaks – Assange prêt à se rendre aux USA, si ses droits sont garantis

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange se dit prêt à se rendre aux Etats-Unis, où il fait face à de lourdes accusations, à condition que ses droits soient garantis, a annoncé mercredi le site internet. M. « Assange est prêt à venir aux Etats-Uni lire plus

Belga

18 janvier 2017 Turquie: le renforcement d'Erdogan, "grave menace" pour la démocratie, selon HRW

La réforme constitutionnelle qui vise à étendre les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan saperait tout contre-pouvoir et menacerait les droits de l’Homme en Turquie si elle était adoptée, a déclaré mercredi Human Rights Watch (HRW). Le te lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/