facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Présidentielle américaine – Trump accuse ses pairs républicains de torpiller sa campagne

Donald Trump a accusé mardi ses pairs républicains de manquer de loyauté et de torpiller sa campagne, après que l’homme fort du Congrès Paul Ryan eut indiqué qu’il ne le défendrait plus, s’inquiétant de perdre non seulement la Maison Blanche mais aussi le Congrès. « Notre très faible et très inefficace leader Paul Ryan a tenu une très mauvaise conférence téléphonique où les participants se sont insurgés contre son manque de loyauté », a tweeté le milliardaire.
La campagne du républicain a subi un tournant depuis la publication vendredi d’une vidéo de 2005 où il tient des propos dégradants à l’égard des femmes, perdant le soutien de plusieurs ténors du parti ainsi que des points dans un sondage.
Donald Trump a semblé reconnaître que la victoire à la Maison Blanche s’annonçait difficile et ce en raison, selon lui, des défections au sein du parti. « C’est dur de bien faire quand Paul Ryan et les autres vous apportent zéro soutien! « .
Il a même estimé que les démocrates étaient « beaucoup plus loyaux » envers Hillary Clinton que les républicains envers lui.
Donald Trump, dont les relations avec le parti républicain sont notoirement difficiles, et qui avait un temps laissé entendre qu’il pourrait se présenter en tant que candidat indépendant, s’est cependant réjoui « qu’on lui ait enlevé les menottes ».
« Je peux maintenant me battre pour l’Amérique comme je veux », a-t-il lancé sur Twitter.
Paul Ryan, président républicain de la Chambre des représentants, avait annoncé lundi à des élus de son parti qu’il « ne défendrait pas ou ne ferait pas campagne » pour Trump, mais qu’il entendait sauver les meubles à la Chambre, qui sera renouvelée le même jour que la présidentielle.
La pression continuait à monter mardi pour que d’autres déclarations compromettantes du candidat soient rendues publiques, notamment celles qu’il aurait tenues durant les 11 saisons où il a animé l’émission de téléréalité « The Apprentice ». Mais le producteur de cette émission, Mark Burnett, s’est défendu de pouvoir diffuser quoi que ce soit.
En meeting lundi, Donald Trump a menacé que si d’autres vidéos de lui étaient exhumées, « nous continuerons à parler de Bill et Hillary Clinton faisant des choses déplacées ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

9 décembre 2016 Europa League – Bosz : "Dommage, nous pouvions gagner cette rencontre"

L’Ajax Amsterdam, assuré de sa première place, a terminé la phase de poules d’Europa League sur un partage 1-1 en déplacement au Standard de Liège jeudi soir. Les Amstellodamois ont ouvert le score dès la 27e minute grâce à une frappe crois lire plus

Belga

9 décembre 2016 Europa League – Jankovic : "De la générosité, mais pas assez de qualité"

Le Standard a concédé le match nul (1-1) face à l’Ajax Amsterdam jeudi soir à domicile lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules d’Europa League. Ce résultat ne permet pas aux Liégeois de se qualifier pour les 16e de finale, car d lire plus

Belga

9 décembre 2016 Mondiaux en petit bassin – Kimberly Buys manque la finale du 50m papillon pour 14 centièmes

Kimberly Buys n’a pas réussi à se qualifier en finale du 50m papillon, jeudi (heure locale), aux Mondiaux de natation en petit bassin, à Windsor. En 25.90, Buys a été éliminée avec le 10e temps des demi-finales. Elle a échoué à 14 lire plus

Belga

9 décembre 2016 Conflit en Syrie – L'envoyé spécial de l'ONU demande une reprise du dialogue pour la paix

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a demandé jeudi la reprise du dialogue pour mettre un terme à la guerre civile qui a fait plus de 300.000 morts en près de six ans. Il est « temps désormais de contempler sérieusement la poss lire plus

Belga

9 décembre 2016 Donald Trump va rester producteur exécutif de l'émission "Celebrity Apprentice"

Le président élu Donald Trump va rester producteur exécutif de l’émission de télévision « Celebrity Apprentice », dont il a longtemps été le personnage central, a indiqué jeudi le studio MGM, confirmant une information du site Variety. Int lire plus

Belga

9 décembre 2016 A 70 ans, l'Unicef garde toute sa raison d'être

Septante ans après sa création, le 11 décembre 1946, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance a encore toute sa raison d’être. En 2016, près d’un quart des enfants dans le monde vivent toujours dans des pays touchés par des conflits ou des catastrophes, selo lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/