Présidentielle américaine – Début de la convention démocrate qui doit investir Clinton

La convention du parti démocrate qui doit investir Hillary Clinton pour la présidentielle américaine s’est ouverte lundi à Philadelphie, pour quatre jours, en présence de près de 5.000 délégués. L’ancienne secrétaire d’Etat, qui espère succéder à Barack Obama et devenir la première femme présidente des Etats-Unis, devra pour ce faire l’emporter face au républicain Donald Trump lors du scrutin du 8 novembre.
Durant les primaires, elle a fait face à la performance spectaculaire et inattendue du sénateur du Vermont Bernie Sanders, ancré nettement plus à gauche qu’elle, qui doit s’exprimer lundi soir.
Outre Bernie Sanders, la Première dame Michelle Obama ainsi que la sénatrice Elizabeth Warren, ancienne professeur de droit à Harvard et farouche militante anti-Wall Street, sont attendus à la tribune au premier jour de cette convention.
Dans la grande salle du Wells Fargo Center, où seront prononcés les discours sur les quatre jours à venir, certains délégués affichaient clairement leur attachement à « Bernie » en portant des T-shirts à son effigie.
Fragilisée par une fuite d’emails internes, la présidente du parti démocrate, Debbie Wasserman Schultz, qui devait initialement ouvrir les débats, a cédé la place à la maire de Baltimore, Stephanie Rawlings-Blake.

Partager l'article

25 juillet 2016 - 23h20