Près de 600.000 personnes ont visité le Bois du Cazier depuis son ouverture il y a 15 ans

En l’espace de 15 ans, le site rénové de l’ancien charbonnage du Cazier à Marcinelle (Charleroi) a accueilli 579.661 visiteurs, soit une moyenne de près de 39.000 personnes par an, relève l’ASBL qui gère le site. L’ASBL de gestion du « Bois du Cazier » a tenu son assemblée générale le 29 mars dernier, quinze ans presque jour pour jour après l’ouverture au public de ce site commémorant la catastrophe minière du 8 août 1956. L’occasion pour l’association de faire un bilan du chemin parcouru depuis 2002. Parmi les événements marquants, citons notamment l’inauguration en 2006 par le roi Albert et la reine Paola du Mémorial en hommage au 262 victimes de la tragédie, l’installation du musée du Verre en 2007 et l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco comme site minier majeur en 2012. L’endroit a également bénéficié de la reconnaissance en tant que patrimoine exceptionnel de Wallonie en 2013.
Transformé en lieu de mémoire, de culture et de tourisme grâce aux fonds structurels européens et à la Région wallonne, le Bois du Cazier est aussi devenu une image de référence tant pour le monde de l’entreprise que pour les organisations sociales et services-clubs.
Le site, qui est la propriété du Commissariat général au Tourisme, emploie actuellement trente personnes. Il affiche pour l’année 2016 un chiffre d’affaires de 1.718.912 euros, en hausse de 8,75% par rapport à l’exercice précédent. Ses recettes propres s’élèvent à 330.493 euros et le bénéfice de l’exercice à 59.915 euros, qui sera destiné à hauteur de 55.000 euros à l’éclairage des chevalements afin de compléter la mise en valeur du site.
Le programme des animations de ce site, alliant le charbon, le fer et le verre, s’enrichit par ailleurs cette année de deux nouveaux outils: d’une part, un film en mapping 3D « De la révolution industrielle au patrimoine mondial » en introduction à la visite et, d’autre part, un parcours d’orientation qui permet de découvrir le Bois du Cazier et ses trois terrils autrement.

Partager l'article

05 avril 2017 - 12h45