facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Près de 100 morts dans une coulée de boue dans le sud de la Colombie

Ponts, maisons, voitures emportées : près de 100 personnes ont trouvé la mort et près de 200 sont portées disparues après une coulée de boue qui a frappé la ville de Mocoa, dans le sud de la Colombie, a annoncé samedi la Croix Rouge. Il y a « 92 morts et 180 blessés » et près de 200 personnes disparues, a déclaré Cesar Uruena, directeur général des secours de la Croix Rouge colombienne, après le drame survenu dans la nuit de vendredi à samedi, dû à de fortes pluies. Le précédent bilan faisait état d’au moins 23 morts.
« Le bilan monte énormément et à une rapidité impressionnante » avait auparavant déclaré à l’AFP Cesar Uruena.
La coulée de boue est due à de fortes pluies qui ont entraîné la forte crue de trois fleuves, des inondations et une immense coulée de boue, a expliqué l’armée dans un communiqué.
« C’est une tragédie sans précédent, il y a des centaines de familles dont nous sommes sans nouvelles, des quartiers ensevelis », a affirmé le gouverneur du departement de Putumayo, Sorrel Aroca, à W Radio.
Face à l’ampleur du drame, le président Juan Manuel Santos s’est immédiatement rendu sur les lieux, accompagné notamment des ministres de la Défense, de la Santé et de l’Environnement.
Les eaux ont emporté plusieurs habitations, véhicules, arbres, et au moins deux ponts, a précisé l’armée, dont les forces participent aux secours dans Mocoa, ville de 40.000 habitants, privée d’eau et électricité.
« Il y a beaucoup de gens dans les rues, beaucoup de maisons détruites », a raconté à l’AFP Hernando Rodriguez, un retraité de 69 ans, contacté par téléphone.
Selon lui, la population « ne sait pas quoi faire » car elle n’a pas été préparée à une telle catastrophe. « On commence à peine à prendre la mesure de ce qui nous est arrivé ».
Les autorités ont activé une cellule de crise, avec plus de 100 personnes qui se sont lancées à la recherche des personnes portées disparues, a ajouté Carlos Ivan Marquez, directeur du Centre national de la gestion du risque des désastres.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 août 2017 Syrie: des groupes de l'opposition échouent à trouver une stratégie commune

Des groupes de l’opposition syrienne réunis à Ryad se sont séparés sans accord sur une stratégie de négociation face au régime, en raison des divergences sur le sort du président Bachar al-Assad, a rapporté un participant mardi. Le Haut lire plus

Belga

22 août 2017 Moins de clandestins traversent la frontière mexicaine sous Trump

Le nombre de clandestins tentant de traverser la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis a fortement baissé cette année par rapport à l’an dernier, selon l’administration de Donald Trump, qui effectue mardi une visite de terrain dans le sud-ouest du pays. Selon un re lire plus

Belga

22 août 2017 "Un processus psychotique" chez l'homme ayant foncé sur des piétons à Marseille

L’automobiliste qui a foncé sur des piétons lundi à Marseille, dans le sud-est de la France, faisant un mort et un blessé, est dans un « probable processus psychotique », selon l’examen psychiatrique cité mardi par le parquet. Le trentenaire a reconnu en garde lire plus

Belga

22 août 2017 La brasserie malinoise Anker planche sur un whisky tourbé

La brasserie malinoise Het Anker a relancé en 2010 une activité de distillation sur le site Molenberg à Blaasveld où les ancêtres du responsable actuel, Charles Leclef, ont produit du genièvre jusqu’au début du siècle dernier. Après un pr lire plus

Belga

22 août 2017 Le groupe The War on Drugs sort son nouvel album vendredi

« Je veux juste faire de la musique dont je sois fier »: Adam Granduciel, leader fragile et sourcilleux du groupe de rock américain The War on Drugs, revient vendredi avec « A Deeper Understanding », un quatrième album apaisé, qui touche au sublime comme le précédent. lire plus

Belga

22 août 2017 Jelle Van Damme enchanté d'être impliqué dans l'ambitieux projet de l'Antwerp

Jelle Van Damme, comme tous les joueurs, sans exception, ayant changé de club au cours du mercato, est ravi d’entamer un nouveau et passionnant chapitre de sa carrière. « Faire partie de l’ambitieux projet d’un club mythique comme l’Antwerp est vraiment très excitant », a en effet lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/