Pratiques "nazies" : Erdogan a "dépassé une limite"

Le chef de la diplomatie allemande a déclaré avoir dit dimanche à son homologue turc que son président avait “dépassé une limite” en accusant Angela Merkel personnellement de “pratiques nazies”. “Nous sommes tolérants mais nous ne sommes pas des imbéciles”, a déclaré Sigmar Gabriel au quotidien allemand Passauer Neue Presse à paraître lundi, “c’est la raison pour laquelle j’ai fait savoir très clairement à mon homologue turc (Mevlut Cavusoglu, ndlr) qu’une limite avait été ici franchie” suite aux propos “choquants” de Recep Tayyip Erdogan.

Partager l'article

19 mars 2017 - 20h00