facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Poutine et Trump d'accord pour "développer" des relations "d'égal à égal"

Vladimir Poutine et Donald Trump ont convenu samedi de développer des relations « d’égal à égal » en accordant la « priorité » à la lutte « contre le terrorisme » et en mettant en place une « réelle coordination » contre le groupe Etat islamique en Syrie, a indiqué samedi le Kremlin. « Des deux côtés a été exprimée une volonté de travailler activement en commun pour stabiliser et développer la coopération russo-américaine sur une base constructive, d’égal à égal et mutuellement avantageuse », a indiqué le président russe dans un communiqué à l’issue du premier entretien téléphonique des deux chefs d’Etat depuis l’entrée en fonction du président américain.
En attendant une potentielle rencontre qu’ils ont dit souhaiter organiser, Vladimir Poutine et Donald Trump ont tenu une discussion « positive » portant sur un grand nombre de sujets, du nucléaire iranien à l’Ukraine en passant par le conflit israélo-palestinien, la péninsule coréenne ou les relations commerciales, selon le Kremlin.
« L’accent a été mis sur la priorité à donner à l’union des efforts dans la lutte contre la menace que constitue le terrorisme international. Les présidents se sont exprimés en faveur de la mise en place d’une coordination réelle des actions russes et américaines pour détruire l’EI et les autres groupements terroristes en Syrie », a indiqué la même source.
Les deux chefs d’Etat s’étaient parlés une première fois par téléphone en novembre, peu après la victoire électorale de M. Trump, et ils étaient convenus de la nécessité de « normaliser » les relations entre Moscou et Washington, après les tensions de l’ère Obama en raison des conflits en Ukraine et en Syrie.
Interrogé vendredi sur sa relation avec le président Poutine dont il veut se rapprocher, Donald Trump avait répondu: « J’espère que nous aurons une relation fantastique. C’est possible. Et c’est aussi possible que ça ne marche pas. On verra ce qui se passera ».
Il avait jugé qu’il était « trop tôt » pour parler d’un assouplissement des sanctions économiques qui visent la Russie en raison de l’annexion de la Crimée en mars 2014 puis du conflit avec les séparatistes prorusses dans l’Est de l’Ukraine, soutenus selon Kiev et les Occidentaux par la Russie.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Belfius impose la loi du silence à ses clients

Belfius a envoyé un courrier comminatoire à certains de ses clients dont le taux d’intérêt du crédit immobilier est passé en négatif, rapporte Het Laatste Nieuws samedi. Il s’agit des clients disposant d’un contrat à intérêt variabl lire plus

Belga

19 août 2017 Le Fédéral planche sur la vente d'une 2e tranche de BNP

Le gouvernement Michel envisage la vente d’une tranche supplémentaire des actions qu’il détient dans la banque française BNP Paribas, rapportent samedi Le Soir et De Tijd. Le gouvernement a en effet récemment donné son feu vert à la Société f lire plus

Belga

19 août 2017 Les agressions envers des agents de la SNCB repartent à la hausse

Pour la première fois depuis 2010, le nombre d’agression envers le personnel de la SNCB repart à la hausse, avec 238 agressions et durant le premier trimestre 2017, donnant lieu à 592 jours d’incapacité de travail, rapportent les titres Sudpresse et Het Nieuwsblad samedi. lire plus

Belga

19 août 2017 Magnette: "J'ai sous-estimé le sens de l'irresponsabilité politique de B. Lutgen"

« J’ai sous-estimé le sens de l’irresponsabilité politique de Benoît Lutgen (cdH) », affirme samedi l’ancien ministre-président wallon Paul Magnette (PS), dans un entretien accordé à L’Echo. « J’ai été surpris. Et ai sous-estimé le sens de l lire plus

Belga

19 août 2017 Un autre proche d'un leader du cartel Sinaloa arrêté aux Etats-Unis

Alvaro Lopez-Nunez, frère d’un haut responsable du cartel de drogue Sinaloa, Damaso Lopez-Nunez, a été arrêté aux Etats-Unis dans la ville de Nogales, à la frontière avec le Mexique, selon un communiqué du département américain de lire plus

Belga

19 août 2017 La ferme d'Hougoumont à l'heure écossaise ces 19 et 20 août

La ferme d’Hougoumont, à Braine-l’Alleud, accueille ce week-end la deuxième édition des Scottish Days. Cette ferme qui constitue un haut lieu de la bataille de Waterloo servait déjà de cadre aux Scottish Days 2016, attirant 6.000 personnes pour cette premièr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/