facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Pour Mika, Baalbek est un des lieux les plus importants au monde pour la musique

Baalbek au Liban est « un des endroits les plus importants pour la musique au Moyen-Orient et dans le monde », a estimé le chanteur Mika après un concert dans le temple de Bacchus, dans cette ville proche de la Syrie en guerre. Invité pour la 60e édition du prestigieux festival de musique, le chanteur a rappelé que les temples romains de Bacchus et de Jupiter ont accueilli au fil des ans des légendes de la musique orientale et mondiale: l’Egyptienne Oum Kalsoum, la libanaise Fayrouz, le chanteur britannique Sting mais aussi Duke Ellington ou Ella Fitzgerald.
Ce festival « représente la culture libanaise, cette idée d’une porte sur le monde arabe, vers la Méditerranée, vers le monde, vers l’Europe », a ajouté l’artiste britannique qui est né à Beyrouth au Liban, un pays que sa famille a quitté à cause de la guerre civile (1975-1990).
« Quand on pense au Liban aujourd’hui, beaucoup de gens pensent à la division, mais en fait pour moi le Liban c’est la cohabitation, le mélange des cultures », a dit à l’AFP ce chanteur de 33 ans qui a vendu des millions de disques dans le monde.
A Baalbek, « ce mélange, c’est de la musique arabe mélangée à de la musique française avec le jazz américain », a-t-il ajouté enthousiaste.
Créé en 1956, le festival de Baalbek a été interrompu pendant la guerre civile avant de reprendre en 1997 dans cette ville qui est un bastion du mouvement islamiste chiite Hezbollah.
Bien que Baalbek soit proche de la frontière avec la Syrie, un pays ravagé par une guerre meurtrière, et que l’armée libanaise soit confrontée à des attaques du groupe jihadiste sunnite Etat islamique (EI) non loin de là, Mika n’a « pas hésité » à venir en raison du rôle historique du festival.
Coiffé parfois d’un tarbouche ou portant le drapeau libanais autour du cou, il a interprété quinze de ses chansons durant deux heures devant 3.200 spectateurs enthousiastes.
Le Liban, pays de quatre millions d’habitants, compte différentes confessions religieuses, dont des musulmans chiites et sunnites, des chrétiens orthodoxes et maronites, ainsi que des druzes.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Open d'Australie – Goffin virtuellement dans le top 10 après sa victoire contre Thiem

En battant Dominic Thiem (ATP 8) 5-7, 7-6 (7/4), 6-2 et 6-2 lundi à Melbourne pour se hisser en quart de finale à l’Australian Open pour la première fois de sa carrière, David Goffin (ATP 11) a également fait un grand pas vers une première accession dans le lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Milos Raonic file en quarts de finale

Milos Raonic s’est qualifié pour les quarts de finale de l’Open d’Australie. Le Canadien, troisième joueur mondial et troisième tête de série, a battu l’Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP 14), 13e tête de série, 7-6 (8/6), 3-6, 6-4, 6-1, lundi, lire plus

Belga

23 janvier 2017 Australie: l'automobiliste qui a foncé dans la foule à Melbourne, inculpé d'assassinats

L’homme qui a tué cinq personnes au volant de sa voiture, vendredi dernier à Melbourne, doit faire face à cinq inculpations pour assassinat, a précisé la police lundi. La police estime que Dimitrious ‘Jimmy’ Gargasoulas avait l’intention de percuter « une sér lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Le Bulgare Grigor Dimitrov rejoint David Goffin en quarts de finale

Grigor Dimitrov sera l’adversaire de David Goffin en quarts de finale de l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem. Le Bulgare, 15e joueur mondial et 15e tête de série, a battu l’Ouzbek Denis Istomin (ATP 117) en quatre sets, 2-6, 7-6 (7/2), 6-2, 6-1, après lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Goffin "fatigué mais heureux" d'être en quart de finale après sa victoire contre Thiem

David Goffin (ATP 11) est devenu lundi le premier joueur masculin belge à se qualifier pour les quarts de finale à l’Australian Open. Dans la Rod Laver Arena, par une chaleur intense, le Liégeois, 26 ans, est une nouvelle fois parvenu à prendre la mesure de son ami Domini lire plus

Belga

23 janvier 2017 Dior rajeunit le costume, version rave party

Les défilés mixtes, comme ceux de Sacai ou Avoc samedi, sont de plus en plus courants pendant la Fashion Week masculine, à Paris. Mais il n’y avait pas une femme en vue sur le podium de Dior homme, où le costume était roi, rajeuni, version techno hardcore. La silho lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/