facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Pologne: Jaroslaw Kaczynski dénonce une tentative de "putsch" au parlement

Le chef des conservateurs populistes au pouvoir en Pologne, Jaroslaw Kaczynski, a dénoncé mardi une tentative de « putsch » au parlement polonais, propos qualifiés d' »hystériques » par l’opposition centriste et libérale. Depuis le 16 décembre, des députés d’opposition occupent l’hémicycle pour protester contre l’adoption « illégale », selon eux, de la loi de finances 2017 par la majorité de Droit et Justice (PiS) et d’autres décisions qu’ils jugent antidémocratiques.
« Il faut dire les choses comme elles sont: c’était une tentative de putsch », a déclaré M. Kaczynski à l’hebdomadaire de droite wSieci.
« C’était une tentative sérieuse de paralyser le pouvoir par la force, d’une manière non démocratique. Elle était fondée sur l’idée que nous n’arriverons pas à adopter le budget », a estimé M. Kaczynski qui en même temps a attaqué les médias commerciaux pour avoir « participé directement à la tentative du putsch et celle de l’attaque contre le parlement ».
M. Kaczynski, bien que n’occupant aucune fonction institutionnelle, est considéré comme l’inspirateur de toutes les décisions importantes du gouvernement conservateur.
« Il n’est pas sérieux de parler d’un putsch dans la situation où PiS viole la Constitution, viole la loi », a commenté mardi à la presse Ryszard Petru le chef du parti libéral Nowoczesna.
« C’est de l’hystérie extrême de Jaroslaw Kaczynski », a estimé pour sa part Joanna Kluzik-Rostkowska, une député de Plateforme civique (opposition centriste).
Le mouvement de protestation a été déclenché il y a dix jours pour dénoncer une tentative du pouvoir de restreindre drastiquement les libertés de la presse parlementaire, « un prétexte », selon M. Kaczynski.
Les députés d’opposition ont alors bloqué la tribune. La majorité conservatrice a alors déplacé les débats dans une autre salle, privant l’opposition de débat et, partiellement, d’accès, et a tenu plusieurs votes dont celui sur le budget 2017.
L’opposition juge illégal ce vote, organisé dans des conditions inédites.
Des protestations de rue ont suivi, ainsi que le blocage nocturne du parlement par des manifestants.
PiS a annoncé depuis un assouplissement sur la question de la liberté des médias, mais reste ferme sur ses autres décisions et considère toutes ses démarches comme conformes à la loi.
L’opposition compte rester au Parlement au moins jusqu’au 11 janvier, date qui marque le début d’une nouvelle session parlementaire.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Belfius impose la loi du silence à ses clients

Belfius a envoyé un courrier comminatoire à certains de ses clients dont le taux d’intérêt du crédit immobilier est passé en négatif, rapporte Het Laatste Nieuws samedi. Il s’agit des clients disposant d’un contrat à intérêt variabl lire plus

Belga

19 août 2017 Le Fédéral planche sur la vente d'une 2e tranche de BNP

Le gouvernement Michel envisage la vente d’une tranche supplémentaire des actions qu’il détient dans la banque française BNP Paribas, rapportent samedi Le Soir et De Tijd. Le gouvernement a en effet récemment donné son feu vert à la Société f lire plus

Belga

19 août 2017 Les agressions envers des agents de la SNCB repartent à la hausse

Pour la première fois depuis 2010, le nombre d’agression envers le personnel de la SNCB repart à la hausse, avec 238 agressions et durant le premier trimestre 2017, donnant lieu à 592 jours d’incapacité de travail, rapportent les titres Sudpresse et Het Nieuwsblad samedi. lire plus

Belga

19 août 2017 Magnette: "J'ai sous-estimé le sens de l'irresponsabilité politique de B. Lutgen"

« J’ai sous-estimé le sens de l’irresponsabilité politique de Benoît Lutgen (cdH) », affirme samedi l’ancien ministre-président wallon Paul Magnette (PS), dans un entretien accordé à L’Echo. « J’ai été surpris. Et ai sous-estimé le sens de l lire plus

Belga

19 août 2017 Un autre proche d'un leader du cartel Sinaloa arrêté aux Etats-Unis

Alvaro Lopez-Nunez, frère d’un haut responsable du cartel de drogue Sinaloa, Damaso Lopez-Nunez, a été arrêté aux Etats-Unis dans la ville de Nogales, à la frontière avec le Mexique, selon un communiqué du département américain de lire plus

Belga

19 août 2017 La ferme d'Hougoumont à l'heure écossaise ces 19 et 20 août

La ferme d’Hougoumont, à Braine-l’Alleud, accueille ce week-end la deuxième édition des Scottish Days. Cette ferme qui constitue un haut lieu de la bataille de Waterloo servait déjà de cadre aux Scottish Days 2016, attirant 6.000 personnes pour cette premièr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/