Policiers tués à Dallas – La police de Dallas relève le niveau de sécurité de son quartier général

Le quartier général de la police de Dallas a été bouclé samedi soir après une menace, a annoncé la police deux jours après une fusillade qui a tué cinq agents lors d’une manifestation dans la ville contre les violences policières visant les Afro-américains. Des équipes d’intervention de la police, les SWAT, ont été déployées autour du bâtiment principal, le plaçant dans les faits en lockdown, rapportent les médias locaux, cités par la BBC.
Jeudi, cinq agents de police blancs ont été abattus par un homme noir, Micah Johnson, durant un hommage rendu à deux civils noirs tués par des policiers blancs.
Dans une déclaration, la police de Dallas affirme avoir reçu « une menace anonyme contre les forces de l’ordre de la ville » et « pris des mesures préventives pour relever le niveau de sécurité ».
Un véhicule blindé a été posté à proximité du quartier général dans le centre de Dallas, et des officiers lourdement armés étaient également présents, a constaté l’Associated Press. Toutefois, le grand public était toujours autorisé à se déplacer librement dans les alentours.

Partager l'article

10 juillet 2016 - 02h20