Plus de 32 millions d'euros de subsides européens débloqués pour le rail belge

Plus de 32 millions d’euros de subventions européennes viennent d’être attribués à des projets d’amélioration de la qualité de l’infrastructure et des services ferroviaires belges, a annoncé vendredi le ministre fédéral de la Mobilité François Bellot. Ce soutien financier a été obtenu grâce à un programme européen (Connecting Europe Facility 2016) visant à construire les chaînons manquants du réseau transeuropéen (RTE-T), supprimer les goulets d’étranglement et développer les systèmes d’information permettant une meilleure gestion du trafic.

La Belgique est concernée par trois corridors ferroviaires: Mer du Nord-Baltique, Mer du Nord-Méditerranée et Rhin-Alpes. La Commission européenne a retenu les dossiers du déploiement du système européen de contrôle des trains ETCS sur deux sections transfrontalières du RTE-T, l’électrification de la liaison Mol-Weert, la liaison du port sec d’Athus au réseau ferroviaire français, des réaménagements pour la réduction des nuisances sonores pour le fret, et le déploiement de l’ETCS Baseline 3 sur 13 locomotives.

Partager l'article

23 juin 2017 - 16h45