Plus de 300 rennes meurent foudroyés en Norvège

Plus de 300 rennes sauvages sont morts foudroyés dans le sud de la Norvège, a-t-on appris lundi auprès des autorités norvégiennes, dans une hécatombe sans précédent connu. Les 323 cervidés, dont 70 jeunes, ont été retrouvés vendredi par un garde-chasse sur le plateau Hardangervidda, un parc national où vivent quelque 10.000 rennes à l’état sauvage.
Les images de télévision montraient des corps d’animaux gisant sur un espace très concentré.
« Il y a eu des orages très forts vendredi dans la région. Les animaux se regroupent en cas de mauvais temps et ceux-là ont été frappés par la foudre », a déclaré à l’AFP un responsable de la Direction norvégienne de l’environnement, Kjartan Knutsen.
« C’est inhabituel. Nous n’avons jamais vu cela se produire à une telle échelle », a-t-il ajouté.
Les autorités norvégiennes doivent encore se prononcer sur le sort des animaux. « Nous allons décider sous peu si on laisse la nature suivre son cours ou bien si nous faisons quelque chose », a dit M. Knutsen.
Sur les 323 rennes foudroyés, cinq ont dû être abattus.

Partager l'article

29 août 2016 - 09h30