facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Philippines: un attentat à la bombe fait 10 morts à Davao, ville du président

Au moins 10 personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans un attentat à la bombe vendredi soir sur un marché de Davao, la plus grande ville du sud des Philippines, selon les autorités. Le président Rodrigo Duterte, maire de cette ville de deux millions d’habitants pendant près de deux décennies, s’y trouvait ce vendredi mais il est indemne.
Après l’explosion, il s’est rendu « au bureau de police de Davao pour être tenu au courant de la situation », a déclaré son fils, et vice-maire de la ville, Paolo Duterte.

L’explosion a eu lieu peu avant 23H00 locales (17H00 HB) dans un marché animé où les gens dinaient, à proximité d’un hôtel prisé par les touristes et les hommes d’affaires, qui n’a pas été touché.
« Nous avons retrouvé des éclats provenant d’un engin explosif improvisé », a déclaré un porte-parole de la présidence à la radio DZMM.
Selon la porte-parole de la police municipale, Catherine dela Rey, « dix personnes sont mortes et au moins 30 blessées ».

Les autorités se refusaient toujours à se prononcer sur les responsables de cette attaque. Par le passé, Davao a été le théâtre d’attentats meurtriers commis par des militants islamistes ou des rebelles communistes.
« Pour l’instant, nous ne pouvons pas encore apporter de réponse définitive à la question +qui est derrière? + », a déclaré Paolo Duterte, confirmant par ailleurs le bilan de dix morts.

Davao se situe sur l’île méridionale de Mindanao, où des séparatistes musulmans mènent depuis des décennies une rébellion armée qui a fait plus de 120.000 morts. Les rebelles communistes, en lutte armée également depuis 1968, sont présents dans les zones rurales près de Davao.
Depuis son arrivée au pouvoir en juin, le président Duterte a lancé des pourparlers de paix avec les communistes. La rébellion et le gouvernement sont convenus la semaine dernière de prolonger indéfiniment la trêve décrétée en vue de ces négociations.

Il a également ouvert ces dernières semaines des discussions de paix avec deux des principaux groupes rebelles musulmans, dont le Front Moro islamique de libération (Milf).
En revanche, il a déclenché une offensive militaire contre le groupe islamiste Abou Sayyaf, créé au début des années 90, qui a fait allégeance à l’organisation Etat islamique.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 L'ONU accuse la coalition arabe d'être responsable du raid aérien au Yémen

L’ONU a accusé vendredi la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite d’être responsable d’une frappe aérienne contre des civils cette semaine au Yémen, en soulignant qu’il n’y avait pas d’objectifs militaires dans la région visée. Une vingtaine de ci lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ruben Bemelmans rejoint les demi-finales du Challenger de Scheveningen

Si Joris De Loore a été éliminé en quarts de finale, Ruben Bemelmans s’est qualifié pour les demi-finales du tournoi de tennis Challenger de Scheveningen, près de La Haye, aux Pays-Bas, épreuve sur terre battue dotée de 64.000 dollars, vendredi lire plus

Belga

21 juillet 2017 L'Allemagne n'effraiera pas la Turquie avec des "menaces", affirme Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi, en pleine brouille avec l’Allemagne, que son pays ne serait pas effrayé par ses « menaces », et défendu l’indépendance de la justice turque face aux critiques de Berlin. « Ils ne peuvent pas nous faire peur av lire plus

Belga

21 juillet 2017 Une cinquantaine de vacanciers belges devront être relogés à Kos

Une cinquantaine de vacanciers partis de Belgique avec le touropérateur TUI vont devoir être relogés, leur hôtel du centre-ville de Kos, endommagé par le séisme de jeudi soir, ne pouvant plus les accueillir, a indiqué vendredi après-midi Florence lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ilie Nastase suspendu plus de trois ans et demi par l'ITF

Ilie Nastase a été suspendu jusqu’en décembre 2020 par l’ITF, pour son attitude grossière et insultante constatées à trois reprises, a annoncé la fédération internationale de tennis vendredi. Ilie Nastase était suspendu provisoire lire plus

Belga

21 juillet 2017 "Pas de Belges parmi les blessés sur l'île de Kos"

« Il n’y a pas de Belges parmi les blessés après le séisme qui a secoué l’île grecque de Kos », selon le European Civili Protection Mechanism, a indiqué vendredi à l’agence Belga Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/