Philippe Gilbert gagne en solitaire son premier 'Ronde'

Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) a remporté la 101e édition du Tour des Flandres (WorldTour) disputée dimanche entre Anvers et Audenarde (260 km). Parti à 55 km de l’arrivée, le champion de Belgique s’est imposé en solitaire. Greg Van Avermaet a pris la deuxième place, juste devant le Néerlandais Niki Terpstra. Cette 101e édition démarrait, pour la première fois, d’Anvers. 260 kilomètres et 18 difficultés attendaient les coureurs. Pas de quoi faire peur aux aventuriers du jour. Après quelques kilomètres, les Français Julien Duval (AG2R) et Julien Morice (Direct Energie), l’Italien Oliviero Troia (Abu Dhabi), le Britannique Mark McNally (Wanty-Groupe Gobert) et les Belges Stef Van Zummeren et Michael Goolaerts (Veranda’s Willems) lançaient la première offensive. Le Belge Edward Planckaert (Sport Vlaanderen-Baloise) et le Néerlandais André Looij (Roompot-Nederlandse Loterij) les rejoignaient peu après. Ils ont compté jusqu’à 11 minutes d’avance.

Le Mur de Grammont faisait son retour dans le parcours. Placé à 90 km de l’arrivée, il n’en a pas moins joué un rôle dans le déroulement de la course. Tom Boonen, pour son dernier ‘Ronde’, faisait le forcing. Gilbert, Vanmarcke, Stuyven, Kristoff, Rowe et Coquard suivaient, entre autres, le triple vainqueur de l’épreuve. Les deux favoris, Peter Sagan et Greg Van Avermaet, se trouvaient plus loin.

Au sommet du Mur, les hommes de tête possédaient 2:40 d’avance sur le groupe de Boonen, formé par 14 coureurs. Le peloton emmené par les BMC de Van Avermaet et les Bora-Hansgrohe de Sagan pointait à 3:30.

Sur le Vieux Quaremont, à 55 km de l’arrivée, Gilbert tentait l’aventure en solitaire. Il revenait sur les échappés pour prendre seul la tête. Le groupe avec Sagan, Van Avermaet et Degenkolb rejoignait celui de Boonen, à 40 secondes de Gilbert. Il restait alors 48 kilomètres de course. Sur le Koppenberg, l’avance de Gilbert passait à 57 secondes.

Sur le Taaienberg un problème à la chaîne ruinait les espoirs de Boonen, lequel perdait trop de temps à attendre un nouveau vélo. Peu après, Sagan accélérait. Oliver Naesen (AG2R) et Van Avermaet (BMC) sautaient dans sa roue. Yoan Offredo (Wanty-Groupe Gobert), Dylan Van Baarle (Cannondale Drapac), Fabio Felline (Trek-Segafredo) et Matteo Trentin, équipier de Gilbert chez Quick-Step Floors, revenaient sur eux. A 30 km, Gilbert conservait 1 minute d’avance sur ce groupe après le dernier passage sur le Vieux Quaremont.

A 17 km de la l’arrivée, un nouveau coup de théâtre: Sagan, Van Avermaet et Naesen se retrouvaient au sol. Le champion du monde slovaque a chuté en premier, entraînant les deux autres avec lui. Van Avermaet a pu repartir rapidement et réintégrer le groupe de poursuivants, contrairement aux deux autres coureurs.

Devant, Gilbert poursuivait son numéro sur le Paterberg, où Van Avermaet jouait son va-tout. Le champion olympique était cependant suivi par le Néerlandais Niki Terpstra, équipier de Gilbert, qui ne le relayait pas. Le Néerlandais Van Baarle complétait le trio derrière le champion de Belgique.

Gilbert tenait bon et pouvait savourer les derniers kilomètres. A 34 ans, il ajoute le Tour des Flandres à son riche palmarès, qui comprend notamment un championnat du monde (2012), l’Amstel Gold Race (3 fois), le Tour de Lombardie (2 fois) et Liège-Bastogne-Liège. Gilbert connaît un excellent début de saison. Deuxième d’A Travers la Flandre et de l’E3 Harelbeke, il a remporté cette semaine une étape et le classement général des Trois Jours de La Panne-Coxyde.

Van Avermaet a devancé Terpstra et Van Baarle dans le sprint pour la deuxième place, à 28 secondes du vainqueur.

Gilbert succède au palmarès à Peter Sagan.

Partager l'article

02 avril 2017 - 17h45