Peut-être (enfin) un Grammy posthume pour le chanteur mexicain Juan Gabriel

Moins d’un mois après sa mort qui avait précipité les hommages éplorés de centaines de milliers de fans à travers l’Amérique latine, le chanteur mexicain Juan Gabriel a été nommé mercredi pour deux « Latin Grammy », un prestigieux prix qu’il n’a jamais reçu de son vivant. La légende de la pop latino-américaine est nommée dans les catégories « Meilleur album de l’année » et « Meilleur album local pop traditionnel 2016 » pour son disque « Los Duo 2 », où chantent de grands noms de la musique latino comme le Portoricain Marc Anthony et le Vénézuélien Franco de Vita.
Décoré de plus de 1.000 disques d’or, platine et multi-platine au cours de sa carrière, le « Divo de Juarez », comme il était surnommé en référence à sa ville d’origine, avait été nommé sept fois aux Grammy Latino mais n’avait jamais reçu de son vivant le célèbre gramophone doré.
Les 17e « Latin Grammy Awards », grand-messe de la musique latinoaméricaine, seront organisés le 17 novembre à Las Vegas.
Juan Gabriel est décédé le 28 août à l’âge de 66 ans d’un arrêt cardiaque à Santa Monica en Californie, au surlendemain d’un concert devant 17.000 personnes.
Au moins 700.000 personnes étaient venues lui rendre un dernier hommage les 5 et 6 septembre à Mexico, selon les autorités mexicaines. Et dans toute l’Amérique latine, anonymes et personnalités, comme les chanteurs Juanes, Ricky Martin et Enrique Iglesias, avaient salué sa mémoire.

Partager l'article

22 septembre 2016 - 07h30