Peter Sagan: "Tout le monde dans le peloton est favori"

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) est le tenant du titre du Tour des Flandres. « Oui, j’aimerais le gagner à nouveau. Qui ne le voudrait pas? », a déclaré le champion du monde slovaque samedi en conférence de presse. Sagan est arrivé vendredi à l’hôtel de son équipe, à Roulers. « Je suis rentré à Monaco après Gand-Wevelgem car j’avais fait pareil l’an passé et j’avais gagné le ‘Ronde’. Je voulais rester hors de la course, au calme, à la maison. Après la course, je resterai encore une semaine en Flandres, en vue de Paris-Roubaix. Je voulais rester à la maison une semaine. »

A Gand-Wevelgem, après un poker menteur avec Niki Terpstra qui lui a coûté la victoire, il s’était plaint d’un ‘cheap game’. « Tout le monde roule contre moi, cela me motive encore plus », avait-t-il déclaré après la course. « C’est le passé », précise-t-il. « Je n’ai pas parlé avec Niki. Après la course je devais aller vite car j’avais un avion à prendre pour Monaco (rire). »

Le Slovaque n’a pas répondu de suite à la question concernant le favori de la course. « Ce sera comme avec un Kinder surprise: il y aura une surprise. Tout le monde dans le peloton est favori. Mais ce qui est sûr, c’est que Greg Van Avermaet est très fort. Nous ne devrons cependant pas regarder uniquement vers Greg. Il faudra garder un œil sur beaucoup de coureurs. J’espère que demain tout se passera bien, que j’aurai de la chance et des bonnes jambes. »

L’an passé, il avait remporté Gand-Wevelgem avant le Tour des Flandres. Une préparation idéale pour la confiance. « Ce ne sont pas seulement les résultats qui comptent. J’ai toujours confiance. Pour gagner une course, tu as besoin de chance et d’une bonne journée. »

Le Slovaque n’était pas très explicite concernant sa préférence entre une deuxième victoire au Tour des Flandres ou une première à Paris-Roubaix. « Les deux courses sont très importantes. » Et quand un journaliste lui a demandé quels étaient ses objectifs de la saison, Sagan a répondu: « peux-tu me donner tes objectifs? Quel est ton but dans la vie en me posant cette question? »

Quant à une deuxième victoire de suite au ‘Ronde’ avec le maillot arc-en-ciel, « ce sont des statistiques », estime Sagan.

Enfin, Sagan est revenu sur le contact avec Maxime Vantomme lors de Gand-Wevelgem qui lui a valu des critiques. « Je ne voulais certainement pas le faire, je voulais avancer dans le groupe mais j’ai eu un problème avec mon guidon, qui a été coincé en-dessous de la selle d’un autre coureur. Je devais me décrocher, me décaler vers la gauche, et j’ai un peu perdu l’équilibre, raison pour laquelle je l’ai touché, mais ce n’était certainement pas fait exprès. Ce n’était pas si grave, je l’ai touché voilà tout, mais ce n’était pas vraiment un ‘body check’. Je m’excuse si j’ai commis une faute, mais ce n’était pas mon intention », a conclu Sagan.

Partager l'article

01 avril 2017 - 17h40