Permis de conduire et casque bientôt obligatoires pour les vélos électriques rapides

Tout conducteur d’un vélo électrique qui peut aller plus vite que 25 km/h doit, à partir du 1er octobre, détenir un permis de conduire, indique le SPF Mobilité mardi. Un casque et une plaque d’immatriculation seront également obligatoires. La règle vaut pour les véhicules dits « S-pedelecs », des vélos électriques qui peuvent atteindre la vitesse de 45 km/h. Les S-pedelecs ont un statut particulier au sein des cyclomoteurs, aux côtés des types A et B. C’est pourquoi un permis de conduire est désormais obligatoire.

Pour l’obtenir, la réussite d’un test théorique suffira, aucune épreuve pratique n’est prévue. Un casque sera également exigé à partir du 1er octobre ainsi qu’une plaque d’immatriculation. Enfin, tout conducteur d’un S-pedelec devra contracter une assurance.

Pour les vélos électriques avec une capacité allant jusqu’à 250 watt et dont la vitesse maximale est de 25 km/h, rien ne change. Les conducteurs de vélos électriques dont la capacité atteint jusqu’à 1.000 watt et dont la vitesse maximale est de 25 km/h doivent dorénavant être âgés de 16 ans minimum, une règle qui vaut également pour les S-pedelecs.

Partager l'article

13 septembre 2016 - 19h55