Pays-Bas: un "Tinder pour les orangs-outans" expérimenté dans un parc animalier

Comme chez l’être humain, les rencontres amoureuses entre primates peuvent être chaotiques: dans une expérience menée aux Pays-Bas, orangs-outans et bonobos sont appelés à réagir à des photos de leurs congénères sur un écran tactile, une sorte de “Tinder pour orangs-outans” qui pourrait aider à la procréation. Sur les images présentées sur la tablette, les primates tantôt adoptent une attitude neutre, tantôt expriment des émotions fortes, comme l’agressivité, a expliqué mardi le parc animalier De Apenheul dans un communiqué. “Après avoir vu la photo, les singes doivent appuyer sur un point sur l’écran”, a indiqué le parc situé à Apeldoorn. “Leur capacité de réaction est ainsi mesurée.”
D’après les premiers résultats, les bonobos ont surtout réagi aux photos de leurs congénères qui exprimaient des émotions, particulièrement aux comportements positifs comme le sexe ou le fait de chercher des poux, a commenté le parc.
Cette recherche sur la réaction des primates à leurs semblables pourrait aboutir à des informations utiles pour des programmes de procréation. Car les rencontres entre mâles et femelles ne se passent pas toujours très bien, selon le comportementaliste du parc Thomas Bionda. Il arrive souvent dans le cadre de programmes de procréation internationaux qu’un animal soit ramené dans son zoo d’origine sans s’être accouplé, a-t-il précisé.
L’expérience a toutefois dû être temporairement suspendue après que la jeune femelle Samboja a démoli l’écran tactile sur lequel lui était offert à voir les photos de potentiels prétendants.

Partager l'article

01 février 2017 - 13h30