Pays-Bas: Mark Rutte épingle le "manque de goût" du photomontage publié par Geert Wilders

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a condamné le manque de goût d’un photomontage diffusé sur Twitter par son rival politique d’extrême droite Geert Wilders (PVV), sur lequel Alexander Pechtold, chef de file du parti pro-européen et social-démocrate D66, est faussement assimilé à des radicaux islamistes. Mark Rutte a estimé le comportement de M. Wilders « totalement anormal » lors d’une intervention télévisée.
Geert Wilders a publié lundi sur Twitter un photomontage d’Alexander Pechtold, chef de file du parti pro-européen et social-démocrate D66, entouré de pancartes où l’on peut lire, notamment, « l’Islam va conquérir l’Europe » ou « Charia pour les Pays-Bas ». Dans le message qui accompagne l’image, le leader d’extrême droite estime que M. Pechtold « manifeste avec des terroristes du Hamas » et demande si l’image retouchée est « la prochaine étape ».
La communication de M. Wilders a suscité une vive polémique aux Pays-Bas. Le premier intéressé, M. Pechtold s’est inquiété de la diffusion de « fausses informations », dont les conséquences ne pouvaient pas être « ignorées ».
D’autres figures politiques néerlandaises sont montées au créneau pour dénoncer l’action de M. Wilders, dont le Premier ministre Mark Rutte.
En mars, les Néerlandais se rendront aux urnes pour élire leur nouveau gouvernement. Le parti de M. Wilders caracole dans les sondages, talonné par le parti libéral de l’actuel Premier ministre pour ces élections législatives du 15 mars.

Partager l'article

08 février 2017 - 06h10