Pays-Bas: la Russie a tenté d'influencer le scrutin avec des fausses informations

Moscou a mené une campagne de désinformation afin d’influencer les élections législatives qui se sont tenues aux Pays-Bas le mois passé, a déclaré le chef des services de renseignements néerlandais (AIVD) Rob Bertholee, selon RTL Nieuws. D’après le responsable, une tentative de « pousser les électeurs dans une mauvaise direction via la propagation d’informations erronées » a été menée, même s’il ne donne aucun exemple concret.
Les services secrets indiquent, dans leur rapport annuel paru mardi, que la menace a augmenté aux Pays-Bas et en Europe l’année passée. La menace terroriste et les attaques informatiques tentant d’influencer le processus de décision politique préoccupent particulièrement les services de renseignement. « Si vous diffusez des informations fausses, cela signifie que le public n’est pas bien informé ou qu’il ne peut pas effectuer son choix sur de bonnes bases », souligne le rapport.

Selon le chef de l’AIVD, la Russie est « exceptionnellement active dans le domaine de l’espionnage ». En dehors des élections également, Moscou diffuse de nombreuses « fake news », estime M. Bertholee. « La Russie tente ce genre de choses tous les jours depuis un bon moment. Ce n’est pas nouveau pour nous. » Cette stratégie de désinformation vise notamment le conflit qui ravage actuellement l’Ukraine ainsi que l’enquête relative au crash du vol MH17, lors duquel 193 ressortissants néerlandais sont décédés.

Partager l'article

04 avril 2017 - 17h00