facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Pays-Bas: La Haye saisit la justice contre le développeur de Pokémon Go

La ville de La Haye a introduit une action en référé contre Niantic, le développeur américain de la célèbre application de jeu Pokémon Go, après que ses demandes pour réguler des hordes de joueurs sur une plage protégée sont restées sans réponse. « La municipalité désire interdire ces petits animaux virtuels dans les endroits naturels protégés et dans les rues entre 23H00 et 7H00 », a-t-elle affirmé jeudi dans un communiqué.
Depuis août, des centaines de joueurs se retrouvent quotidiennement à la plage de Kijkduin, dans la banlieue de La Haye : un relai y attire, assurent-ils, les pokémons les plus recherchés en grande quantité.
Le principe de Pokémon Go est en effet d’attraper, grâce à son smartphone, des créatures virtuelles cachées dans le monde réel, que l’on voit sur son écran grâce à la technologie de la réalité augmentée.
Bien que les joueurs, qui viennent parfois de loin, fassent le bonheur des commerçants, les habitants de cette petite cité balnéaire d’ordinaire paisible se plaignent du tapage et des déchets laissés par ces chasseurs d’animaux virtuels.
La ville, de son côté, s’inquiète des dommages causés par les joueurs aux dunes et autres endroits protégés.
Avec cette plainte, qui sera entendue le 11 octobre, « Kijkduin reste attractif pour les chasseurs de pokémons mais le tapage pour les habitants et les dommages aux endroits protégés resteront limités », a affirmé la municipalité.
Celle-ci affirme avoir essayé d’entrer en contact avec Niantic depuis la mi-août mais sans succès : « nous n’avons donc pas d’autre choix ».
The Pokemon Company qui détient la marque Pokémon avait indiqué en août à l’AFP que Niantic centralisait les demandes de retrait ou d’ajout d’un pokéstop ou d’une arène et profitait des mises à jour de l’application pour retirer des lieux.
Les dernières mises à jour ont ainsi vu disparaître de l’application les mémoriaux de Hiroshima ou de la Shoah, par exemple. En Pologne, l’ancien camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau, aujourd’hui un musée, a également demandé à ne plus figurer dans le jeu.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 février 2017 Europa League – Stuivenberg n'a pas de préférence quant à l'adversaire des huitièmes

Albert Stuivenberg a emmené le Racing Genk vers la qualification pour les huitièmes de finale de l’Europa League pour la première fois de l’histoire du club limbourgeois, jeudi. A ce stade de la compétition, Manchester United, avec le Diable Rouge Marouane Fellaini, fera lire plus

Belga

24 février 2017 Philippines: arrestation d'une sénatrice opposée à la guerre contre la drogue

La principale opposante à la sanglante guerre contre la drogue du président philippin Rodrigo Duterte a été arrêtée vendredi après une veillée nocturne au Sénat, ont constaté des journalistes de l’AFP. Dans une déclaration lire plus

Belga

24 février 2017 Zuhal Demir "la meilleure secrétaire d'Etat dans ces circonstances"

« Je pense que Zuhal Demir sera, dans ces circonstances, la meilleure secrétaire d’Etat. Je lui souhaite beaucoup de succès », a indiqué jeudi la députée N-VA Sarah Smeyers. Cette dernière avait tout un temps été pressentie comme favorite lire plus

Belga

24 février 2017 Assassinat de Kim Jong-Nam – L'agent neurotoxique VX découvert sur le cadavre de Kim, selon la police malaisienne

L’agent neurotoxique le plus mortel utilisé comme arme chimique, le VX, a été détecté sur le visage du demi-frère du dirigeant de la Corée du Nord assassiné la semaine dernière à Kuala Lumpur, a annoncé vendredi la police m lire plus

Belga

24 février 2017 Stade national – Ghelamco "remercie" la commune de Grimbergen et se veut rassurante

Ghelamco, le promoteur en charge du projet de construction d’un nouveau stade national sur le site du parking C du Heysel, a réagi jeudi soir en « remerciant » le conseil communal de Grimbergen d’avoir « assumé ses responsabilités » en décidant finalement d’adresser à lire plus

Belga

24 février 2017 Voitures sans chauffeur: Alphabet (Google) accuse Uber de vol de technologies

Waymo (ex-Google Car), la société du géant internet américain Alphabet consacrée aux voitures sans chauffeur, a porté plainte jeudi contre Uber et sa filiale de camions autonomes Otto, les accusant d’avoir volé certaines de ses technologies. « Otto et lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/