Patrick Dewael ne quittera pas Telenet

Contrairement à Siegfried Bracke, l’Open Vld Patrick Dewael ne quittera pas le comité d’avis de Telenet. Il aura cependant dans les prochains jours « une discussion avec Telenet sur l’avenir du comité d’avis, qui était déjà réduit à des contacts bilatéraux ad hoc », indique-t-il mercredi. Le président de la Chambre, Siegfried Bracke, avait annoncé mardi soir son départ du comité d’avis de l’entreprise de télécommunications Telenet, dont il était membre depuis 2011.

Le chef de groupe Open Vld au conseil communal de Gand, Patrick Dewael, siège lui aussi au comité d’avis, mais n’a pas l’intention de démissionner. Le libéral souligne que Telenet « n’est pas une organisation intercommunale, publique ou semi-publique » mais une entreprise cotée en Bourse « à 100% détenue par le privé ». Patrick Dewael est à nouveau inscrit au barreau comme avocat depuis 2010 et indique conseiller Telenet « dans ce contexte et avec cette expertise ».

Patrick Dewael fait également remarquer que c’est à Telenet de communiquer sur les missions de consultance, leur contenu et la rémunération y afférente. « Un député n’est en principe même pas obligé de signaler ces missions à la Cour des comptes. »

Pour ce qui est des organisations publiques ou semi-publiques, Patrick Dewael est partisan d’une publication des rémunérations perçues par les politiques pour leurs mandats.

Partager l'article

15 février 2017 - 12h25