Paris honore ses bistrots et la "bistronomie"

Paris a honoré mercredi ses bistrots en remettant la médaille de la Ville à 100 de ces « véritables symboles de l’identité de Paris » qui incarnent les nouvelles tendances de la « bistronomie », cette restauration de qualité à prix accessibles. La maire PS de Paris Anne Hidalgo, au côté du chef multi étoilé Alain Ducasse, a décoré les 100 chefs réunis à l’Hôtel de Ville en saluant ce « patrimoine exceptionnel d’une gastronomie ». Ces 100 restaurants, dont la liste — et leur plat « signature » — peut être consultée sur paris.fr, ont été sélectionnés par un groupe de chefs dont Alain Ducasse qui a vanté la capitale « où se rejoignent toutes les cuisines des provinces » et Stéphane Jégo (« L’Ami Jean »).
« Qualité, convivialité, respect des prix et respect de la clientèle avec un chef présent » ont été les critères pour sélectionner ces restaurants, a indiqué M. Jégo pour ce premier palmarès qui pourrait être élaboré chaque année.
Un bistrot de Paris, « c’est un lieu de vie, un lieu de convivialité, un lieu de haute gastronomie mais aussi d’oeuf mayonnaise », a ajouté le chef en rappelant que le cuisinier Yves Camdeborde avait popularisé ce terme de « bistronomie » qui signifie « amener la gastronomie à la portée de tout le monde », selon M. Jego.
Pour Xavier Boireau (« Aux Lyonnais »), « l’âme d’un bistrot de Paris vient de partout en France », a-t-il rappelé.
La Ville de Paris avait en janvier 2016 distingué 84 chefs étoilés de la capitale, Robuchon, Ducasse, Gagnaire, Lignac, Marx entre autres, qui avaient ensuite eux-mêmes souhaité « valoriser » leurs confrères de la bistronomie.

Partager l'article

26 avril 2017 - 16h10