Pacte pour un enseignement d'excellence – "On aura besoin d'argent supplémentaire, des moyens seront dégagés!"(Rudy Demotte)

Pour Rudy Demotte, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le financement du Pacte d’excellence pour l’enseignement suppose une lecture plus souple du carcan budgétaire. « On aura besoin d’argent supplémentaire, des moyens seront dégagés! », affirme-t-il dans Le Soir en ce lundi de rentrée scolaire. Interrogé sur les questions d’argent sous-jacentes au Pacte d’excellence en cours d’élaboration, M. Demotte répond qu’il faut « réfléchir au-delà des
limites. »

Il n’estime pas que l’enseignement est sous-financé, mais que « la manière d’organiser les dépenses peut être modifiée ». En outre, il souhaite un « débat sur un réinvestissement dans l’école et donc sur les balises budgétaires que l’Europe nous impose. » « S’il est vrai que l’enseignement est devenu « le » produit essentiel de nos redéploiements, ne peut-on pas faire une lecture plus souple du carcan budgétaire? », lance-t-il.

Partager l'article

01 septembre 2016 - 07h05