facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Ouragan Matthew – Après l'ouragan, le président haïtien veut que l'aide soit temporaire

Le président provisoire haïtien Jocelerme Privert considère le passage de l’ouragan Matthew comme un « désastre écologique » et assure que les sinistrés vont être aidés, tout en estimant que la période d’urgence humanitaire ne doit pas s’éterniser. « Ce que j’ai constaté de visu à travers les trois survols que j’ai fait, c’est un véritable désastre écologique dans le département de la Grande Anse », a déclaré mardi Jocelerme Privert à plusieurs médias étrangers, dont l’AFP.
Situé sur la trajectoire directe de l’ouragan, ce département du sud-ouest d’Haïti a été le plus affecté: les autorités y ont recensé 244 morts et 97 blessés.
Au total, selon le dernier bilan mardi de la protection civile haïtienne, il y a au moins 473 morts et 75 disparus.
A cause des très nombreuses maisons détruites et des inondations, plus de 175.500 sinistrés se trouvaient encore mardi dans des refuges temporaires. Ceci pile une semaine après l’arrivée de l’ouragan sur le pays.
« Les gens qui sont dans les abris, il faut les nourrir, leur donner de l’eau à boire. Il faut leur donner des médicaments pour éviter cette propagation du choléra », a affirmé M. Privert.
Près de 150 cas suspects de choléra ont été recensés depuis une semaine dans le département de la Grande Anse, et une cinquantaine dans celui du Sud.
Depuis octobre 2010, l’épidémie a fait près de 10.000 morts et –avant même le passage de Matthew– avec toujours plus de 500 cas par semaine, le pays faisait déjà face à la pire épidémie de l’histoire récente à l’échelle mondiale.
Le président provisoire a assuré que les populations sinistrées allaient recevoir de l’aide mais, dans le même temps, il a affirmé ne pas vouloir pérenniser l’assistance humanitaire.
« Si nous persistons à apporter de l’aide alimentaire urgente aux personnes victimes, sans prendre des mesures pour les recapitaliser, pour qu’il y ait une circulation d’argent dans les régions affectées, le risque d’un exode vers les grandes villes est toujours là », a prévenu M. Privert.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

9 décembre 2016 Europa League – Bosz : "Dommage, nous pouvions gagner cette rencontre"

L’Ajax Amsterdam, assuré de sa première place, a terminé la phase de poules d’Europa League sur un partage 1-1 en déplacement au Standard de Liège jeudi soir. Les Amstellodamois ont ouvert le score dès la 27e minute grâce à une frappe crois lire plus

Belga

9 décembre 2016 Europa League – Jankovic : "De la générosité, mais pas assez de qualité"

Le Standard a concédé le match nul (1-1) face à l’Ajax Amsterdam jeudi soir à domicile lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules d’Europa League. Ce résultat ne permet pas aux Liégeois de se qualifier pour les 16e de finale, car d lire plus

Belga

9 décembre 2016 Mondiaux en petit bassin – Kimberly Buys manque la finale du 50m papillon pour 14 centièmes

Kimberly Buys n’a pas réussi à se qualifier en finale du 50m papillon, jeudi (heure locale), aux Mondiaux de natation en petit bassin, à Windsor. En 25.90, Buys a été éliminée avec le 10e temps des demi-finales. Elle a échoué à 14 lire plus

Belga

9 décembre 2016 Conflit en Syrie – L'envoyé spécial de l'ONU demande une reprise du dialogue pour la paix

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a demandé jeudi la reprise du dialogue pour mettre un terme à la guerre civile qui a fait plus de 300.000 morts en près de six ans. Il est « temps désormais de contempler sérieusement la poss lire plus

Belga

9 décembre 2016 Donald Trump va rester producteur exécutif de l'émission "Celebrity Apprentice"

Le président élu Donald Trump va rester producteur exécutif de l’émission de télévision « Celebrity Apprentice », dont il a longtemps été le personnage central, a indiqué jeudi le studio MGM, confirmant une information du site Variety. Int lire plus

Belga

9 décembre 2016 A 70 ans, l'Unicef garde toute sa raison d'être

Septante ans après sa création, le 11 décembre 1946, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance a encore toute sa raison d’être. En 2016, près d’un quart des enfants dans le monde vivent toujours dans des pays touchés par des conflits ou des catastrophes, selo lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/