Open d'Australie – Andy Murray, rassuré, se hisse en huitièmes de finale, Federer et Nishikori lui emboîtent le pas

Le Britannique Andy Murray, N.1 mondial, s’est qualifié pour les huitièmes de finale de l’Open d’Australie en battant l’Américain Sam Querrey, 32e joueur du monde, en trois sets 6-4, 6-2, 6-4 et s’est surtout rassuré sur l’état de sa cheville, vendredi à Melbourne. L’Écossais se l’était tordue au troisième set de son précédent match contre le jeune Russe Andrey Rublev.
« C’est allé vraiment bien. C’était douloureux hier et encore un peu raide ce matin, mais ça va bien. J’ai été un peu hésitant pendant quelques jeux, puis à partir de la fin du premier set je me suis mis à très bien bouger », a expliqué Andy Murray qui a largement dominé du fond du court (26 coups gagnant à 14 depuis la ligne) et n’a jamais été vraiment en danger au cours des deux heures de jeu.
A la recherche de son premier titre à Melbourne après cinq finales perdues, Andy Murray affrontera en 8es de finale l’Allemand Mischa Zverev (ATP 50), le frère aîné du grand espoir Alexander Zverev.
Le Japonais Kei Nishikori, 5e mondial, s’est qualifié pour la sixième fois d’affilée pour les huitièmes de finale en battant le Slovaque Lukas Lacko (ATP 121) en trois sets 6-4, 6-4, 6-4. Pour tenter d’égaler sa meilleure performance (un quart de finale en 2012, 2015, 2016), Nishikori affrontera 1e Suisse Roger Federer, redescendu 17e mondial, vainqueur de son côté du Tchèque Tomas Berdych (10e). L’ex-numéro 1 mondial a levé les doutes sur son niveau de jeu en balayant Berdych en trois sets (6-2, 6-4, 6-4). A 35 ans, Roger Federer a offert un éblouissant festival de tennis offensif.
Son compatriote, Stan Wawrinka, 4e mondial, a eu lui du mal à conclure face au Serbe Viktor Troicki (ATP 35) mais s’est finalement qualifié pour les huitièmes de finale en quatre sets 3-6, 6-2, 6-2, 7-6 (9/7).
Le vainqueur du dernier US Open s’est fait breaker à deux reprises dans le quatrième set alors qu’il servait pour le match à 5-4 puis à 6-5. Il a dû ensuite écarter une balle d’égalisation à deux manches partout dans le tie-break.
En huitièmes de finale, Wawrinka affrontera l’Italien Andreas Seppi, 89e mondial.

Partager l'article

20 janvier 2017 - 16h15