Onkelinx fustige la politique "brutale et violente" du gouvernement

Laurette Onkelinx, la cheffe de file du PS à la Chambre, dénonce jeudi dans les colonnes du Soir un gouvernement menant une politique de droite « brutale et violente ». Elle affirme ainsi son « total désaccord » sur les solutions proposées par l’exécutif fédéral dans plusieurs dossiers. La députée accuse le gouvernement de Charles Michel de « se cacher derrière le bouclier de la sécurité » pour masquer la mauvaise situation des finances, de l’économie et du budget.

Mme Onkelinx se dit cependant ouverte au dialogue avec la majorité. « Là où nous le pouvons, nous avançons. »

Egalement interrogé dans Le Soir, Denis Ducarme, chef de groupe MR à la Chambre, se félicite lui de « l’union sacrée » qui rassemble toute la classe politique après la fermeture de Caterpilar. « J’espère que l’on en a fini avec les excès de comportement d’hier. (…) Nous avons intérêt à quitter les tonalités guerrières pour avoir des convergences sur les sujets sensibles, en particulier dans les domaines de l’économie et de la sécurité. »

Partager l'article

15 septembre 2016 - 06h50