facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Obama à Orlando: le débat sur les armes à feu "doit changer"

Le président américain Barack Obama a estimé jeudi depuis Orlando, théâtre dimanche d’une fusillade meurtrière, que le débat sur les armes à feu aux Etats-Unis devait « changer ». « Nous pouvons empêcher des tragédies. Nous pouvons sauver des vies », a lancé le président américain à l’issue d’une rencontre avec des familles de victimes dont il a évoqué la douleur « indescriptible ».
« Si nous n’agissons pas, nous verrons d’autres massacres comme celui-ci », a-t-il mis en garde. « Ces familles font partie de la famille américaine (…) Nos coeurs aussi sont brisés ».
L’attentat, qui a fait 49 morts et 53 blessés et est le plus grave aux Etats-Unis depuis le 11-Septembre, a été perpétré par un Américain d’origine afghane, Omar Mateen, qui a été tué lors d’un échange de tirs avec la police.
Soulignant que les personnes en deuil qu’il avait rencontrées ne s’intéressaient pas « aux luttes politiques », il a lancé: « Moi non plus ! Le débat doit changer! ».
« Ceux qui défendent un accès facile aux fusils d’assaut devraient rencontrer ces familles », a-t-il encore affirmé, avant d’appeler les sénateurs à « se montrer à la hauteur ».
Le camp démocrate a obtenu une petite victoire en arrachant jeudi à l’aube, au terme de 14 heures d’obstruction parlementaire, qu’une proposition de loi limitant l’accès aux armes de suspects de terrorisme soit examinée au Sénat.
Le texte prévoit d’interdire aux personnes qui sont sur une liste de surveillance antiterroriste ou sur une liste d’interdiction de vol d’acheter des armes à feu.
Une mesure similaire avait échoué en décembre à la chambre haute, où les républicains, majoritaires, avaient voté contre.
Peu avant, le président et son vice-président Joe Biden avaient déposé 49 fleurs devant un petit mémorial improvisé où des anonymes avaient apporté depuis le drame des drapeaux, des ballons, des dessins, des textes et des fleurs aussi. Les visites douloureuses sur des lieux de fusillades sont devenus des rituels de la présidence Obama.
En décembre 2012, il s’était déplacé à Newtown (Connecticut) pour rencontrer les parents des 20 enfants de 6 et 7 ans massacrés dans l’école Sandy Hook et offrir « l’amour et les prières d’une nation toute entière ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 janvier 2017 La justice américaine se penche sur les abus post-11-Septembre

La Cour suprême des Etats-Unis a examiné mercredi la question de savoir si d’anciens hauts responsables gouvernementaux pouvaient être poursuivis pour les détentions abusives qui se sont déroulées après les attentats du 11 septembre 2001. Sont notamment lire plus

Belga

18 janvier 2017 Les Belges à l'étranger – Nantes et Guillaume Gillet prennent la mesure de Caen 1-0

Le FC Nantes s’est imposé 1-0 face à Caen lors du match en retard de la 17e journée de Ligue 1, reporté pour cause de brouillard, mercredi soir stade de La Beaujoire. Le capitaine des Canaris, Guillaume Gillet, a disputé l’intégralité de la rencontre lire plus

Belga

18 janvier 2017 Coupe CEV – Alost se qualifie pour les 1/8e de finale

Comme à l’aller mais cette fois à domicile, Alost s’est imposé 3-0 (25-17, 25-13, 25-18) contre l’équipe israélienne de Hapoel Yoav Kfar Saba mercredi soir en 16e de finale retour de la Coupe CEV de volley-ball messieurs. La rencontre a duré 1 heure et 10 mi lire plus

Belga

18 janvier 2017 Obama s'exprimera si "les valeurs fondamentales" de l'Amérique sont en jeu

Barack Obama, qui va quitter vendredi la Maison Blanche après deux mandats, a réaffirmé mercredi qu’il pourrait s’exprimer publiquement après son départ si « les valeurs fondamentales » de l’Amérique étaient en jeu. Lors de sa dernière conf lire plus

Belga

18 janvier 2017 Coupe CEV – L'Antwerp éliminé au set en or par l'Etoile Rouge de Belgrade en 1/16e de finale

L’Antwerp ne disputera pas les 1/8e de finale de la Coupe CEV messieurs de volley-ball. Les Anversois qui avaient pourtant dominé l’Etoile Rouge de Belgrade, trois sets à zéro (25-23, 25-23, 25-22) lors du match-aller des 1/16e de finale, ont en effet été battus au lire plus

Belga

18 janvier 2017 Jupiler Pro League – Anderlecht discute avec Anthony Vanden Borre et prévoit une deuxième réunion

Le Sporting d’Anderlecht a tenu une réunion avec Anthony Vanden Borre, qui avait déclaré vouloir prendre sa retraite professionnelle la semaine dernière. « Il est convenu d’organiser une seconde discussion dans les prochains jours », a communiqué Anderlecht sur son c lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/