Nouvel outil de mesure de fréquentation des salles pour les professionnels du cinéma

La Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) a signé cette semaine une convention avec l’asbl Cinedata, qui regroupe les distributeurs et exploitants des salles de cinéma. Cet accord doit permettre de « fournir, à un rythme soutenu et uniformisé, l’ensemble des chiffres de fréquentation des salles obscures », a annoncé la ministre de la Culture en FWB Alda Greoli, vendredi en marge de la présentation du bilan annuel 2016 du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel (CCA). Il s’agit d’une première. Concrètement, le CCA aura accès chaque jour aux chiffres des entrées par complexe et par long métrage, à un top 20 global du marché belge et luxembourgeois des films en nombre de visiteurs, ainsi qu’à un box-office sur base quotidienne et par complexe du mois N-3.

Cette convention marque une première étape après de longues années sans ces données.

« Cet outil nous sera très utile non seulement pour nous positionner envers les instances internationales et belges, mais il nous permettra également d’avoir une idée plus précise des tendances du marché, élément indispensable pour affiner nos politiques de soutien aux salles », explique la ministre.

Ces données pourront uniquement être utilisées par le CCA. « Il ne s’agit pas d’un box office qui paraîtra chaque jour ou semaine dans la presse », précise le porte-parole de Mme Greoli, un délai trimestriel devant être respecté avant leur publication pour des raisons tenant notamment à la cotation boursière de certains groupes de diffusion.

La ministre a par ailleurs annoncé la réouverture du Pathé Palace, situé Boulevard Anspach à Bruxelles, à l’automne 2017. A la peine depuis bientôt quinze ans, la dossier kafkaïen du cinéma Pathé Palace s’était transformé en cauchemar pour la FWB, la rénovation de l’édifice plus que centenaire se révélant bien plus complexe et coûteuse que prévu.

Partager l'article

31 mars 2017 - 20h15