Nous avons besoin d'un président de la Chambre au-dessus de la mêlée

Les députés Ecolo Jean-Marc-Nollet et Groen Kristof Calvo se posent des questions concernant le rôle de Siegfried Bracke en tant que président de la Chambre. « En ces temps gris pour la démocratie, le Président de notre Assemblée doit absolument rester au-dessus de la mêlée et son intégrité doit être absolue », estiment-ils mercredi. Les deux députés évoqueront le sujet mercredi lors de la conférence des présidents de la Chambre. Lors du conseil communal extraordinaire de Gand, consacré à Publipart, le chef de groupe N-VA et président de la Chambre Siegfried Bracke s’est montré particulièrement virulent envers la majorité gantoise, et surtout le sp.a. Mais Siegfried Bracke a subi un retour de flammes concernant la rémunération qu’il perçoit en tant que conseiller chez Telenet. M. Bracke, qui avait dans un premier temps refusé de dévoiler le montant de son indemnité chez Telenet, a ensuite annoncé via Twitter qu’il démissionnerait de Telenet.

Les Verts interrogeront le président de la Chambre mercredi sur les dernières révélations le concernant. « Nous devons connaître ses réelles intentions », souligne Jean-Marc Nollet.

Ils espèrent que les autres groupes politiques donneront également un signal politique clair au nationaliste flamand. « Tout à l’heure, nous devons travailler tous ensemble à renforcer la transparence et la bonne gouvernance. J’espère que tout le monde pourra se retrouver derrière cet objectif, y compris Sigfried Bracke lui même », conclut Jean-Marc Nollet.

Partager l'article

15 février 2017 - 08h55