Nombre de visiteurs en hausse pour l'Ancienne Belgique en 2016 malgré les attentats

L’Ancienne Belgique (AB) a vu son nombre de visiteurs augmenter de 9 pc en 2016, malgré les attentats survenus le 22 mars dans le métro de Maelbeek et à l’aéroport de Zaventem, annonce le complexe bruxellois vendredi dans son rapport annuel. “La réponse au terrorisme et au populisme grandissant n’est pas moins mais plus de culture”, estime Dirk De Clippeleir, son directeur général. En 2016, l’AB a accueilli 265.163 visiteurs payants répartis sur 303 événements payants, contre 243.025 personnes pour 299 rendez-vous en 2015, année touchée par le lockdown consécutif aux attentats de novembre à Paris. Sur l’ensemble de l’année, l’institution a cependant organisé 451 événements, dont plus d’une centaine d’events gratuits, lesquels ont rassemblé 27.800 visiteurs.

Les recettes s’élevaient à 11.954.278 euros en 2016, pour des coûts estimés à 11.907.242 euros. La majorité des revenus ont été tirés de la vente des tickets (35 pc), de subsides (25 pc) et des recettes provenant de la vente de nourriture et de boissons (16 pc). La vente en ligne est par ailleurs de plus en plus importante, 92 pc des tickets étant achetés sur internet.

Le taux de fréquentation des concerts était quant à lui en moyenne de 82 pc. Par ailleurs, 35 pc des artistes qui ont foulé les scènes de l’AB étaient belges.

Partager l'article

21 avril 2017 - 16h00