facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Nigeria: le président Buhari absent du conseil des ministres pour "se reposer"

Le président nigérian Muhammadu Buhari ne s’est pas rendu au conseil des ministres mercredi, pour la deuxième fois en quelques semaines, pour « se reposer », a annoncé la présidence, alimentant des inquiétudes sur la santé du chef de l’Etat. « Il (M. Buhari) n’était pas là parce qu’il a demandé la permission de se reposer et à son vice-président de présider », a expliqué Lai Mohammed, son porte-parole, à la sortie du conseil des ministres.
« Il travaillera depuis la maison aujourd’hui. Il a demandé à ce que tout ses dossiers soient apportés chez lui », a répondu M. Mohammed aux journalistes présents.
C’est la deuxième fois que le président n’assiste pas à ce rendez-vous hebdomadaire: le 12 avril déjà il avait été absent, ce que son porte-parole avait jugé « tout à fait normal ». La semaine suivante, le conseil n’a pas eu lieu, officiellement pour les congés de Pâques.
Le président de 74 ans est rentré début mars d’un séjour de huit semaines à Londres, où il a suivi des traitements médicaux. Son vice-président Yemi Osinbajo avait alors assuré l’interim pendant son absence, mais les rumeurs sur la santé fragile de M. Buhari n’ont pas tardé à enflammer le Nigeria.
A son retour, il avait déclaré ne pas avoir « le souvenir d’avoir été aussi malade »: « Je ne me souviens pas de la dernière fois où j’ai eu des transfusions de sang », avait-t-il seulement expliqué, sans donner la nature exacte de sa maladie.
Il s’était déclaré « heureux d’être de retour », tout en précisant qu’il pourrait avoir besoin « de suivi médical dans les prochaines semaines ».
Alors que le Nigeria traverse une grave crise économique qui lui a fait perdre son rang de première économie d’Afrique, la question de la santé du chef de l’Etat reste une affaire sensible.
En 2010, le président Umaru Yar’Adua est décédé de problèmes rénaux, longtemps cachés au grand public. Son hospitalisation à l’étranger avait déclenché des mois d’incertitude politique, jusqu’à sa mort qui a finalement porté au pouvoir le deuxième personnage de l’Etat, Goodluck Jonathan.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

19 août 2017 Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’informa lire plus

Belga

19 août 2017 Fitch relève la note de la Grèce et s'attend à un allègement de la dette en 2018

L’agence de notation Fitch a relevé vendredi la note de la Grèce de « CCC » à « B-« , tout en indiquant s’attendre à des mesures d’allègement de la dette grecque par ses partenaires européens en 2018. La perspective attribuée à la note est positive lire plus

Belga

19 août 2017 Oeufs contaminés au fipronil – Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l'égard de la Belgique

Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l’égard des services belges dans le scandale des oeufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le secrétaire d’Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ne veut plus insister sur l’assu lire plus

Belga

19 août 2017 Washington lance une enquête contre la Chine au sujet de la propriété intellectuelle

L’administration américaine a formellement lancé vendredi une enquête contre la Chine sur des violations supposées des droits de propriété intellectuelle, ont annoncé les services du représentant pour le commerce américain (USTR) Robert L lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/