Nigeria: l'armée dit avoir libéré 1.800 civils des mains de Boko Haram en une semaine

L’armée du Nigeria a libéré 1.880 civils des mains de Boko Haram au cours de la semaine écoulée dans la forêt de Sambisa, bastion du groupe islamiste dans le nord-est du pays, a déclaré mercredi un haut responsable militaire. L’armée mène des opérations dans cette forêt de quelque 1.300 km2, située dans l’Etat de Borno, où des combattants du groupe islamiste ont trouvé refuge.

Partager l'article

21 décembre 2016 - 22h45