facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Ne pas crier victoire trop tôt contre Boko Haram au Nigeria

Le Nigeria et ses voisins ont marqué des points dans leur offensive militaire contre le groupe islamiste Boko Haram mais ils ne devraient pas crier victoire trop vite, prévient l’International Crisis Group (ICG) dans un rapport diffusé mercredi. Le groupe, qui sévit depuis 2009 dans le nord-est du Nigeria, a causé la mort d’au moins 20.000 personnes selon la Banque mondiale et ses attaques visent aussi les régions frontalières au Cameroun, Tchad et Niger.
« Si la riposte militaire contre Boko Haram est aujourd’hui plus convaincante, les pays du bassin du lac Tchad ne devraient pas considérer trop vite que leur mission a été accomplie », estime le centre de réflexion dans son rapport.
Le groupe a essuyé de nombreux revers ces derniers mois depuis le lancement d’une opération armée de grande envergure du Nigeria, aidé par ses voisins, et en décembre 2015, le président nigérian Muhammadu Buhari le considérait comme « techniquement » défait. Mais les attentats-suicides, qui demandent peu de moyens logistiques, n’ont pas cessé pour autant.
Le Nigeria doit accueillir le 14 mai un sommet sur la sécurité, où seront représentés le Cameroun, le Tchad et le Niger ainsi que la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.
Cette rencontre, qui intervient deux ans après le sommet sur Boko Haram à Paris, est selon l’ICG une « occasion de consolider la coopération à la fois régionale et internationale », notamment parce qu’une meilleure coordination entre les armées de la région est primordiale pour lutter contre le groupe islamiste.
Il est aussi « vital » de « distinguer les idéologues de Boko Haram de ceux qui ont rejoint le mouvement pour d’autres raisons », souligne l’ICG, parce que « si l’on parvient à gérer correctement les anciens membres, ce sera un premier pas vers une baisse des recrutements ».
« Même s’il est affaibli, Boko Haram risque d’être difficile à éradiquer » sans s’attaquer aux « défis structurels profonds » du Nigeria, que sont le chômage, la corruption endémique, la pauvreté, les inégalités régionales et la mauvaise gouvernance, explique aussi l’ICG.
Selon l’ICG, grâce à sa capacité de perpétrer des attaques surprises, Boko Haram pourrait passer d’une guérilla agissant sur un territoire à « un groupe terroriste avec une plus grande portée (…) comme les autres groupes jihadistes, tels Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

19 août 2017 Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’informa lire plus

Belga

19 août 2017 Fitch relève la note de la Grèce et s'attend à un allègement de la dette en 2018

L’agence de notation Fitch a relevé vendredi la note de la Grèce de « CCC » à « B-« , tout en indiquant s’attendre à des mesures d’allègement de la dette grecque par ses partenaires européens en 2018. La perspective attribuée à la note est positive lire plus

Belga

19 août 2017 Oeufs contaminés au fipronil – Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l'égard de la Belgique

Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l’égard des services belges dans le scandale des oeufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le secrétaire d’Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ne veut plus insister sur l’assu lire plus

Belga

19 août 2017 Washington lance une enquête contre la Chine au sujet de la propriété intellectuelle

L’administration américaine a formellement lancé vendredi une enquête contre la Chine sur des violations supposées des droits de propriété intellectuelle, ont annoncé les services du représentant pour le commerce américain (USTR) Robert L lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/