facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Mur de Trump: des législateurs californiens veulent pénaliser les entreprises

Trois parlementaires californiens ont présenté un projet de loi qui veut pénaliser les entreprises qui prendraient part à la construction du mur à la frontière mexicaine promis par le président américain Donald Trump. Le projet de loi annoncé lundi demande que les deux fonds de retraite publics californiens – les plus importants du pays, ce qui leur donne un considérable poids financier – retirent leurs investissements des entreprises qui participeraient à cette barrière controversée, l’une des promesses de campagne de Trump, visant à freiner l’immigration clandestine.
« Les Californiens construisent des ponts pas des murs », a commenté dans un communiqué Phil Ting, l’un des parlementaires démocrates.
« C’est un mur de la honte et nous ne voulons prendre aucune part » dans sa construction, ajoute-t-il. Le texte de loi AB 946 a été proposé après que l’agence américaine des douanes et de la protection des frontières (CBP) a lancé un appel d’offre pour la conception d’un tel mur, qui devrait s’étendre sur 3.200 kilomètres environ et coûter au moins 15 milliards de dollars, voire beaucoup plus, selon les estimations.
S’il est voté, le California Public Employee Retirement System (Calpers) et le California State Teachers Retirement System (Calstrs) – avec des investissements s’élevant au total à respectivement 312 milliards de dollars et 202 milliards – devront liquider dans l’année qui suivra tout investissement dans les entreprises qui construisent le mur.
Ce texte de loi fait suite à d’autres propositions similaires à travers le pays, notamment à New York, à San Francisco.
Des entreprises mexicaines ont aussi été averties contre le fait de participer à ce projet.
Mardi, le géant français de BTP Vinci a dit qu’il n’avait pas l’intention de participer à la construction du mur.
« Il faut que je prenne en compte la réalité de mon entreprise, ma culture, ma manière de faire et la sensibilité, non pas seulement de mes collaborateurs américains, mais au niveau mondial », a déclaré le patron de Vinci, Xavier Huillard, sur la chaîne BFM Business.
« Pour ces raisons-là, mais ça n’est pas du tout un jugement de valeur à l’égard des Etats-Unis, nous préférons plutôt ne pas toucher à ce mur », a-t-il ajouté.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 août 2017 Uber, en pleine tourmente, réduit sa perte, le chiffre d'affaires bondit

L’américain Uber, en pleine tourmente autour de l’éviction de son PDG et de multiples controverses, a réduit sa perte au second trimestre, selon des chiffres cités par le site d’information Axios et confirmés par Uber à l’AFP. Uber, qui n’est pas coté lire plus

Belga

24 août 2017 Conflit en Syrie – "Labyrinthe mortel" pour les civils de Raqa

Les civils bloqués dans la ville syrienne de Raqa, fief du groupe Etat Islamique (EI), sont pris au piège dans un « labyrinthe mortel » en raison des combats intenses visant à chasser les jihadistes, assure jeudi Amnesty International. L’ONU estime jusqu’à 25.000 le nombre lire plus

Belga

24 août 2017 Décès du cinéaste Alain Berbérian

Le cinéaste français Alain Berbérian, réalisateur de « La Cité de la peur » et du « Boulet », est décédé mardi a l’âge de 63 ans, a déclaré mercredi à l’AFP son agent, confirmant une information de La Tribune de Gen lire plus

Belga

24 août 2017 Pas de lien entre les attentats en Catalogne et la camionnette suspecte à Rotterdam

Aucun lien n’a été établi entre la camionnette immatriculée en Espagne transportant des bombonnes de gaz interceptée à Rotterdam et les attentats en Catalogne, a informé une source judiciaire à l’agence Reuters. Les enquêteurs sont arriv lire plus

Belga

24 août 2017 Canada: Trudeau exhorte les demandeurs d'asile à respecter le processus habituel

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté mercredi les demandeurs d’asile à ne pas traverser la frontière canado-américaine hors d’un point d’entrée officiel dans le but de présenter leur dossier au Canada. « Vous ne serez pas avantagé si v lire plus

Belga

24 août 2017 La camionnette suspecte à Rotterdam sans danger et transportée au poste de police

La camionnette immatriculée en Espagne qui faisait l’objet d’une investigation des services de déminage néerlandais à Rotterdam a été déclarée sans danger et déplacée au poste de police vers 23h00. Plus tôt dans la soir lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/