Mossoul: les forces irakiennes progressent dans la vieille ville

Les forces irakiennes ont annoncé vendredi la reprise à Mossoul-Ouest d’une mosquée et d’un marché dans le secteur de la vieille ville, un objectif stratégique pour chasser le groupe Etat islamique (EI) de la métropole du nord. La police fédérale et la force d’intervention rapide, rattachée au ministre de l’Intérieur, “ont pris le contrôle de la mosquée Al-Basha (…) et du marché de Bab al-Saray dans la vieille ville”, a déclaré dans un communiqué le lieutenant-général de la police fédérale Raëd Chaker Jawdat.
Ces deux sites reconquis se trouvent dans les premiers périmètres de ce quartier situé sur la rive occidentale du Tigre, le fleuve qui coupe la ville en deux.
La vieille ville est un secteur où les combats s’annoncent difficiles en raison de son dédale de rues étroites, qui compliquent la progression des véhicules blindés, et de la forte densité de sa population.
Les autorités irakiennes, appuyées par la coalition internationale antidjihadistes sous commandement américain, ont lancé une vaste offensive le 17 octobre pour reprendre la deuxième ville du pays aux djihadistes.
Après en avoir conquis fin janvier les quartiers orientaux, elles ont lancé le 19 février une offensive pour reprendre Mossoul-Ouest, s’emparant de plusieurs secteurs et bâtiments importants, à l’instar du siège du gouvernement de la province de Ninive ou la gare ferroviaire.
La chute de Mossoul, dernier grand bastion de l’EI en Irak, constituerait un revers majeur pour l’organisation ultra-radicale sunnite qui y avait établi son “califat” en juin 2014.

Partager l'article

17 mars 2017 - 12h45