facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Moscou a bombardé en Syrie un poste de forces américaines et britanniques

Des avions russes ont bombardé en juin un poste militaire en Syrie utilisé par des soldats d’élite américains et britanniques et en juillet un camp lié à la CIA, a rapporté le Wall Street Journal dans son édition de vendredi, citant des responsables américains. Ces frappes, qui ont eu lieu respectivement le 16 juin et le 12 juillet selon le quotidien américain, avaient pour but de faire pression sur les Etats-Unis pour qu’ils coopèrent plus étroitement avec la Russie dans le ciel syrien.

La veille de la première attaque, un contingent de 20 forces spéciales britanniques venaient de quitter le poste, situé dans le sud de la Syrie, à une quinzaine de kilomètres de la frontière jordanienne à At-Tanf. Le poste a été touché par des armes à sous-munitions, ont précisé au journal des responsables américains et rebelles. Les initiatives américaines pour chasser les forces russes n’ont pas empêché une nouvelle attaque le 12 juillet contre un camp lié à la CIA, l’agence américaine de contre-espionnage.

Trois semaines après la première attaque, des avions russes ont bombardé un camp de rebelles syriens utilisé par des familles de combattants soutenus par la CIA, situé à environ 80 kilomètres à l’ouest de At-Tanf. Ces attaques ont renforcé l’opposition de responsables, au Pentagone et à la CIA, à coopérer avec Moscou, selon les responsables militaires et du renseignement cités par le quotidien. Mais la Maison Blanche et le département d’Etat, désireux d’éviter une escalade militaire, ont convenu de continuer à rechercher un compromis.

La semaine dernière, les chefs de la diplomatie russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry, se sont mis d’accord pour coopérer militairement en Syrie contre les groupes djihadistes Etat islamique (EI) et Al-Nosra (branche locale d’Al-Qaïda). D’après cet accord, Moscou cesserait de bombarder les positions des rebelles syriens soutenus par Washington et empêcherait son allié syrien de faire de même, en échange d’un moindre isolement russe sur la scène internationale, selon le Wall Street Journal.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 Turquie: séisme de magnitude 6,7 près de Bodrum

Un séisme de magnitude 6,7 a été enregistré dans la nuit de jeudi à vendredi près de Bodrum, dans le sud-ouest de la Turquie, selon l’institut géologique américain USGS. La secousse est survenue à 01H31 heure locale vendredi (00H31 HB), lire plus

Belga

21 juillet 2017 La dépouille de Salvador Dali exhumée, 28 ans après sa mort

La tombe de l’artiste surréaliste espagnol Salvador Dali a été rouverte et sa dépouille exhumée jeudi soir, 28 ans après sa mort, afin de réaliser des prélèvements pour déterminer s’il est bien le père d’une cartomancienne lire plus

Belga

21 juillet 2017 Fête nationale – Environ 12.000 personnes ont assisté à la 15e édition du bal national

Environ 12.000 personnes se sont rendues jeudi soir dès 19H15 sur la place du Jeu de Balle, à Bruxelles, pour la 15e édition du Bal national, selon Sophie Dupavé, chargée de la communication. Il n’y a pas eu d’incident. La place était comble dès 20H30 lire plus

Belga

21 juillet 2017 Le FMI donne son accord de principe à un soutien financier à la Grèce

Le Conseil d’administration du FMI a donné son feu vert « de principe » jeudi à la relance du plan d’aide à la Grèce, a indiqué le Fonds Monétaire International dans un communiqué. Ce feu vert se matérialise par un accord de principe de 1,6 milli lire plus

Belga

21 juillet 2017 Francofolies: Michel Sardou fait chavirer 9.000 festivaliers place de l'hôtel de Ville

Michel Sardou a fait chavirer jeudi soir les 9.000 festivaliers présents à Spa devant la scène Pierre Rapsat. 9.000 personnes de toutes les générations venues spécialement pour lui, qui se produira une ultime fois en Belgique en octobre prochain à Bru lire plus

Belga

21 juillet 2017 Des dizaines de milliers de Polonais dans la rue contre la réforme de la Cour suprême

Des dizaines de milliers de Polonais ont manifesté jeudi soir dans tout le pays après que les députés ont voté une réforme controversée de la Cour suprême, en dépit des mises en garde de l’UE, inquiète pour l’indépendance de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/